Toulouse : Des coups de feu tirés au centre commercial de Portet-sur-Garonne

Ce lundi 8 août, des coups de feu ont été tirés aux abords du centre commercial du Portet-sur-Garonne. Par chance, il n’y a aucun blessé. Trois individus ont été interpellés.

Un témoin de la scène explique les faits au journal actu.fr. Yohan était venu dîner avec des collègues de travail dans un restaurant qui donne sur le parking de la grande surface. Une serveuse a déboulé en panique dans la salle où se trouvaient une vingtaine de clients.

« On était en train de manger quand la serveuse nous a dit qu’ils allaient fermer les portes du restaurant parce que quelqu’un d’armé était entré dans le centre commercial », relate ce témoin. « Elle nous a ensuite montré une voiture à l’extérieur, en disant que c’était celle des malfaiteurs ».

“C’était un peu la panique. On pensait au pire : est-ce un attentat ? On s’est tous levés dans le restaurant, sans savoir quoi faire : se cacher sous les tables, ou bien sortir et partir sans payer ? La serveuse nous a proposé de nous accompagner dehors, c’était complètement irrationnel…”

Très rapidement, les gendarmes étaient sur place. « les gendarmes sont arrivés très vite, en moins de dix minutes, à bord de plusieurs véhicules ». Une autre source précise que « certains d’entre eux étaient déjà sur place pour un autre incident qui s’est produit avant ». 

Environ cinq minutes plus tard, on a finalement payé l’addition, avant de s’en aller. C’est en sortant qu’on a entendu deux ou trois coups de feu retentir

Yohan et ses collègues se sont « réfugiés dans la voiture » en attendant qu’on leur dise de partir. De son côté, la gendarmerie explique que les militaires de la brigade de Portet sont intervenus pour plusieurs coups de feu tirés « aux abords du centre commercial », sans qu’on ne sache précisément si les balles ont fusé à l’extérieur, ou à l’intérieur du centre. Mais elles « n’ont pas fait de blessé ».

Trois individus ont été interpellés par les forces de l’ordre. Âgés d’une vingtaine d’années, ils sont défavorablement connu des services de police pour des faits similaires. Selon les premiers éléments de l’enquête, il pourrait s’agir d’un différend entre plusieurs individus qui aurait mal tourné. 

Au moins un coup de feu “a été tiré en l’air par un des malfrats au niveau extérieur de la porte 2″, assure de son côté la direction de l’établissement. Selon elle, cette « interpellation en flagrant délit d’une tentative de règlement de comptes » s’est faite avec « l’appui de l’équipe de sécurité du centre commercial ».

Toujours d’après la direction, deux des trois suspects sont « arrivés, en voiture, à grande vitesse sur le parking, un comportement qui avait immédiatement alerté l’équipe de sécurité et les gendarmes ».

Source : Actu Forces de l’ordre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.