Tarbes : spectaculaire arrestation après une course-poursuite de 20 km

tarbes-spectaculaire-arrestation-apres-une-course-poursuite-de-20-km

Dans la matinée de ce mardi 17 avril, une course-poursuite en plein centre-ville de Tarbes a donné lieu à une impressionnante arrestation. Trois présumés cambrioleurs ont été placés en garde à vue.

Scène de film d’action, ce mardi 17 avril en pleine matinée, dans les rues du centre-ville de Tarbes. Suite à une course-poursuite débutée dans la cité de Vic-en-Bigorre, une Renault Laguna grise a été interceptée par les forces de l’ordre. Comme l’indiquent nos confrères de La Dépêche du Midi, les trois individus présents dans le véhicule, suspectés d’avoir commis un cambriolage, ont été placés en garde à vue. 

L’arrestation, rendue possible grâce à un important dispositif combinant forces de police et de gendarmerie, s’est déroulée au carrefour de la rue du IV septembre, de la rue du Marquis de Payolle et de la rue du Foulon. Une zone proche de la place du Marcadieu et de la place du Foirail. 

Course-poursuite et arrestation musclée

Ce n’est pas moins de sept à huit voitures de gendarmerie et de police qui ont été mobilisées pour l’interception, qui a impressionné de nombreux passants, dont certains ont pensé “à un attentat” face à un tel déploiement de force.

Les faits ont eux débuté bien plus tôt dans la matinée, vers 6 heures du matin, à Vic-en-Bigorre (20 km au nord de Tarbes, dans le Val d’Adour). Suite à un cambriolage dans une résidence principale, les gendarmes sont alertés et enclenchent une enquête de flagrance. Les trois présumés auteurs ont, eux, pris la fuite, à bord de la Renault Laguna grise. Les militaires les prennent en chasse.

Les trois auteurs présumés du cambriolage en garde à vue

Durant la course-poursuite, les gendarmes se rendent compte rapidement que les malfrats prennent la direction de la cité tarbaise et alertent leurs homologues policiers tarbais. Un dispositif de recherches est rapidement mis en place, avec une coopération “exemplaire” entre la police, les gendarmes, les brigades territoriales et le PSIG (Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie).

Arrêtés au carrefour de la rue du IV septembre et du Marquis de Payolle, les trois présumés auteurs du cambriolage ont été placés en garde à vue. L’arrestation, décrite comme “musclée” par nos confrères de La Dépêche du Midi, a occasionné quelques répercussions sur la circulation de cet axe, à cette heure très fréquentée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *