Suite a la plainte de Brigitte Macron contre Natacha Rey voici les articles et commentaires de la page Facebook de madame Rey .IL me semble important de lire ces réponses de madame Natacha Rey qui est très courageuse .

par ANNE,

Natacha Rey

Au final, il se pourrait qu’il n’y ait pas de procès du tout.

Je suis en droit d’en faire demander l’annulation !

Rien n’est légal ou recevable dans ces accusations, de la bouche même de l’un des avocats qui me conseillent !

On peut qualifier cette assignation fantaisiste « d’abus de droit » et de « tentative d’escroquerie » de la part de la famille Macron/Trogneux/Auzière.

Natacha Rey

2tS2pm0o37mo011r h1e  · 

LA MANIPULATION MERDIATIQUE ET LES MENSONGES D’ÉTAT CONTINUENT !!!!!!!!!!!!

NI MOI, NI AMANDINE ROY NE SOMMES POURSUIVIES EN JUSTICE POUR « DIFFAMATION » « CALOMNIES » OU « PROPAGATION DE FAUSSES RUMEURS », MAIS POUR « ATTEINTE À LA VIE PRIVÉE » ET « DIFFUSION DE PHOTOS » SANS AUTORISATION, LESQUELLES APPARTIENNENT AU DOMAINE PUBLIC ET SONT DIFFUSÉES SUR INTERNET (NOTAMMENT YOUTUBE) PAR DES MILLIONS D’UTILISATEURS.

BRIGITTE MACRON ET SON AVOCAT JEAN ENNOCHI M’INTENTENT UN PROCÈS DANS LE SEUL BUT DE MANIPULER L’OPINION PUBLIQUE EN FAISANT CROIRE QU’ILS ATTAQUENT POUR ACCUSATIONS OU RUMEURS DE TRANSSEXUALITÉ, CE QUI N’EST PAS DU TOUT LE CAS !

À AUCUN MOMENT IL N’Y EST FAIT RÉFÉRENCE DANS LES 30 PAGES DOUBLES DE COMPTE RENDU :

AUCUNE ALLUSION À JEAN-MICHEL QUI SERAIT BRIGITTE !

IL EST VRAI QUE TOUT CECI RELEVE DE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION ET D’OPINION, ET QU’ILS SONT BIEN INCAPABLES DE DÉMONTRER LE CONTRAIRE.

JE VAIS CHARGER MON AVOCAT DE RÉTABLIR LA VÉRITÉ EN DONNANT UNE CONFÉRENCE DE PRESSE AU COURS DE LAQUELLE IL LIRA l’ASSIGNATION DANS SON INTÉGRALITÉ.

Brigitte Macron assigne en justice deux femmes qui ont propagé la rumeur selon laquelle la Première dame était en réalité un homme

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-490334-brigitte-macron-assigne-en-justice-deux-femmes-qui-ont-propage-la-rumeur-selon-laquelle-la-premiere-dame-etait-en-realite-un-homme.html?fbclid=IwAR2nLF_RA-fFswG-ENK52AYtdDO6gUPd_iAs09chB96StVlgIQS6PKvuudQ

Natacha Rey

Au Tribunal, il va falloir qu’Ennochi explique pourquoi la photo de mariage de Brigitte Macron est un montage (preuves à l’appui) et pourquoi le marié est Jean-Louis Auzière, toujours vivant, avec lequel elle n’a jamais été mariée et n’a jamais eu d’enfants !

Ne vous inquiétez pas, nous aurons du lourd à balancer à la presse suite à ce procès médiatique.

Natacha Rey

Htmipme9r, oà1 10i:rh1g94e  · 

Maître Pichon, avocat bien connu de Valeurs Actuelles défendra mes intérêts dans cette affaire.

Natacha Rey

a17 féapvrioenrs, t23re:0003m6  · 

Je soupçonne depuis longtemps les enfants Auzière d’être nés aux Etats-Unis, plus précisément à New-York, où a résidé l’ex hôtesse de l’air et artiste peintre Catherine A.

Pour la version officielle, Tiphaine serait née à Amiens en 1984, alors qu’à l’époque ses parents étaient censés vivre à Strasbourg.

Il lui a fallu obtenir un certificat de nationalité française avant de passer le concours d’avocat en 2009, procédure qui ne se justifie que lorsqu’il y a un doute et que l’on se doit de la prouver.

Je suis à peu près certaine qu’elle a la double nationalité franco-américaine, comme son frère et sa sœur.

Le fait que la nationalité des 3 enfants Auzière ne soit pas mentionnée sur l’assignation au tribunal, alors que celle de Brigitte Macron et son double Jean-Michel Trogneux est précisée, ne fait que conforter mon opinion.

17 féapvrioenrs, t15re:0002m6  · 

Suivant la logique Macron/Trogneux/Auzière, mes avocats vont attaquer France Dimanche en Justice (extrait du dernier numéro ci-dessous ) et tous les journaux comme Libération qui ont publié ma photo de profil sans mon autorisation, salissant mon image en m’intégrant à leurs torchons mensongers.

N’étant pas une personne publique ou de pouvoir et ne m’étant jamais affichée dans la presse et les médias (ne voulant même pas être filmée !), de lourds dommages et intérêts vont être réclamés.

Natacha Rey

150071 fé7vt9ripoermni1, 07m5:red2515i  · 

Rictus et visage reconnaissables entre mille.

Il n’a quasiment pas changé et est parfaitement identifiable.

Que faites-vous donc sur la photo de mariage officielle de Brigitte Trogneux, Monsieur Jean-Louis Auzière ?

Pourriez-vous nous expliquer ce grand mystère, vous qui êtes toujours vivant et n’avez JAMAIS été marié avec elle ?

Vous n’êtes pourtant pas votre neveu André Auzière qui n’a JAMAIS travaillé à la Banque du Crédit du Nord et n’était pas fils unique, contrairement à ce qu’affirment la presse et la pseudo journaliste-biographe Sylvie Bommel dans son ouvrage « Il venait d’avoir 17 ans ».

Je vous mets au défi de nous expliquer ce tour de force relevant de la prestidigitation, et de nous montrer une seule vraie photo d’André pour prouver que ce que j’affirme est faux.

Natacha Rey

Un média d’information de GAUCHE, ayant à sa tête un journaliste très connu qui a dénoncé l’un des plus gros scandales politico-financiers de ces 20 dernières années, s’apprêterait à sortir un très long article objectif (de grande qualité) sur l’affaire Brigitte Macron.

Sans doute parce qu’ils m’ont rencontrée.

Ce sera donc le premier du genre dans la presse, et je ne le devrais ni à Rivarol, ni à Valeurs Actuelles ou tout autre journal « d’extrême droite ».

Alléluia !

Natacha Rey

150061 fé7vt9ripoermni1, 17m5:red2418i  · 

SCOOP SCOOP SCOOP SCOOP SCOOP !

VICTOIRE !

BRIGITTE MACRON ET LES AUZIÈRE PASSENT ENFIN AUX AVEUX !

Je vous annonce que la plainte qui avait été déposée contre moi pour « diffamation » par le cabinet de Brigitte Macron a été requalifiée au final de : « atteinte à la vie privée », « intrusion dans l’intimité » et « atteinte au droit à l’image ».

Oui, vous ne rêvez pas !

Quelle satisfaction de voir mon enquête enfin reconnue à sa juste valeur, travail extrêmement sérieux, étayé de nombreuses preuves et arguments indémontables, et

me voir ainsi lavée des accusations de « fake news », « mensonges », « fausse rumeur », « calomnies » et autres « théorie foireuse » !

Apparemment, Brigitte Macron conseillée par l’inénarrable Jean Ennochi (le chasseur de fake news qui ment plus vite que son ombre !) a abandonné l’idée de m’intenter un procès sur le premier motif, sachant qu’elle était sûre de le perdre, au vu de tous les éléments dont je dispose (certains n’ayant pas encore été révélés) et toutes les interrogations légitimes auxquelles ils sont bien incapables de répondre, pour démonter ma thèse… ou plutôt la Vérité.

Un huissier de Justice s’est présenté hier à mon domicile et a déposé en mon absence un avis de passage dans ma boîte aux lettres, afin que j’aille récupérer des documents à son étude, en l’occurrence une assignation devant la 17ème chambre du Tribunal de Paris.

30 pages recto-verso.

J’ai cru à une blague ou un délirium tremens en découvrant le contenu.

Malgré les pressions intolérables et persécutions judiciaires que je continue de subir (affectant gravement mon état de santé), je n’ai pu m’empêcher d’éclater de rire – à l’instar de tous ceux qui l’ont lu – tant les accusations sont grotesques et relèvent du grand guignol.

Il n’est absolument plus question de « transsexualité », « changement de sexe », « imposture », « dissimulations » « secret d’état », « biographie inventée de toutes pièces », « ex mari imaginaire », « photos truquées » ou qui s’avèrent ne pas représenter les bonnes personnes comme celles de la communion ou du mariage… mais de diffusion de photos (appartenant au domaine public, que je n’ai donc pas prises à leur insu), d’agrandissement, colorisation, comparaisons à l’aide d’un logiciel de restauration ou de reconnaissance faciale… sans leur autorisation !

OUI, vous avez bien lu !

Ce n’est pas tout…. !

Si l’on ne me reproche pas d’avoir démontré que Jean-Michel était Brigitte et inversement (le point le plus important de mon enquête !), on m’accuse de façon tout à fait mensongère d’avoir épié ce dernier, d’avoir été intrusive, en cherchant à entrer en contact avec lui, en interrogeant son voisinage, les commerçants ou les gens du quartier, afin de savoir s’ils le connaissaient et s’il vivait bien dans cet immeuble du 14 rue des Vergeaux à Amiens, où PERSONNE ne l’a jamais croisé et ne le connaît (je peux vous le réaffirmer, puisque c’est la stricte vérité !), d’avoir prétendu que Tiphaine Auzière, Laurence Auzière et Sébastien Auzière n’étaient pas les enfants de Brigitte Macron, alors que je n’ai JAMAIS prétendu cela, bien au contraire, n’ayant jamais mis en doute la paternité de Brigitte, tant ses enfants lui ressemblent !

Méprise volontaire afin de jouer sur les mots et dénaturé mes propos !

Ceci relève de toute façon de ma liberté d’expression et d’opinion.

Aucune mention concernant le fait que je soupçonne une autre femme d’être la vraie mère des enfants, en revanche, son nom ne figurant nulle part.

Maître Pinocchio a englobé Jean-Michel (qui n’existe plus que virtuellement) dans les plaignants, à la demande de B-M/J-M qui surfe illégalement sur les deux identités depuis longtemps, un transsexuel ne pouvant effacer toute trace administrative de son passé.

Quand on vérifie de plus près, on se rend compte de certaines choses…

Je n’en dirai pas plus pour le moment, mais sachez que d’autres dossiers sortiront avant juin.

En tout, les Trogneux/Auzière me réclament plus de 50.000 € de dommages et intérêts pour avoir montré leurs photos publiques sur la chaîne YouTube d’une médium, laquelle est aussi assignée au tribunal en même temps que moi pour des motifs similaires !

Vous jugerez par vous-mêmes.

Source : ns2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.