Suisse : des membres de plusieurs corps de police menacent de ne plus appliquer les mesures anti-Covid si celles-ci « s’opposent à l’avis général de la population »

Des membres de plusieurs corps de police menacent de ne plus appliquer les mesures visant à lutter contre la pandémie si celles-ci «s’opposent à l’avis général de la population».

«Tu n’es pas seul»: c’est avec ce message qu’un groupe s’appelant «association d’agents de police issus de tous les cantons de Suisse» s’adresse à ses collègues en ligne. Le groupement a créé un site permettant aux policiers «de s’annoncer sans craindre des sanctions ou être mis à l’écart». Selon les créateurs anonymes de la plateforme, le besoin d’exprimer librement son propre avis serait «très grand» parmi les officiers de police.

L’association a aussi envoyé une lettre longue de quatre pages à la Fédération suisse des fonctionnaires de police (FSFP). Dans la missive, elle critique les mesures anti-corona décidées par la Confédération et les cantons et met en garde contre d’éventuelles insubordinations au sein des corps de police: «Si les mesures venaient à s’opposer à l’avis général de la population, limitant ses droits fondamentaux de manière disproportionnée, de nombreux agents de police ne seront plus disposés à les appliquer.» Le groupe demande par ailleurs à la FSFP d’exiger des réponses de la part du Conseil fédéral aux questions non élucidées et de s’opposer clairement à une éventuelle obligation de vaccination pour les officiers de police.

(…) 20min.ch

Source : Fdesouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.