Suicides dans la police : SOS Policiers en détresse tire la sonnette d’alarme

Suicides-dans-la-police-SOS-Policiers-en-detresse-tire-la-sonnette-d-alarmePhoto prise lors de la manifestation des “Femmes de Forces de l’Ordre en Colère”, le 16 août 2019, à Toulouse. ALAIN PITTON / NURPHOTO / NURPHOTO VIA AFP

1200 fonctionnaires de police se sont donné la mort en 25 ans, et cet acte ultime a augmenté de près de 70% en 2019. 

«Et les suicides dans la police, on en parle ?» demandent 32 députés issus des groupes La République en marche, Agir ensemble, ainsi que du Mouvement démocrates et apparentés. Parmi eux, Jean-Michel Fauvergue, député de Seine-et-Marne et ancien chef du RAID de 2013 à 2017. Cet appel, diffusé le 18 juin, intervient après les suicides les 09 et 11 juin de deux policiers en poste à Paris et Chambéry. « Sous les uniformes, n’oublions pas qu’il y a des femmes et des hommes, des pères et des mères de famille », écrivent-ils. « 1200 fonctionnaires se sont donné la mort en 25 ans, et cet acte ultime a augmenté de près de 70% en 2019. Pourquoi celles et ceux qui nous protègent se donnent parfois la mort ? ». En 2019, 59 d’entre eux sont passés à l’acte. L’objectif de ces parlementaires : « inciter le Ministère de l’intérieur à agir enfin ».

Lire aussi :Police : la colère ne désarme pas

Ces hommes et ces femmes en souffrance, Christophe, vice-président de…

Lire la suite : Paris Match

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *