Souvenez vous, il y a quelques années déjà et Rien n’a changé depuis….

Souvenez vous, il y a quelques années déjà et Rien n’a changé depuis….

Le 18 décembre 2013, le Général de Corps d’Armée Bertrand SOUBELET était entendu par la commission de l’Assemblée Nationale de lutte contre l’insécurité, présidée par M Jean-Pierre BLAZY député de la 9ème circonscription du Val d’Oise.

(Publié sur Profession-Gendarme le 06 janvier 2014 : https://www.profession-gendarme.com/lutte-contre-linsecurite-le-general-soubelet-dechire-le-voile-sur-la-realite/ )

Prenez 7mn 45s afin de voir ou de revoir cette vidéo et dites nous si vous estimez que quelque chose à changé depuis ?

Ce qui a changé c’est que le général Soubelet, ancien numéro 3 de la Gendarmerie Nationale, malgré le serment fait à cette commission de dire toute la vérité, a simplement été « remercié » de la gendarmerie pour ne pas avoir menti, tel que l’explique Jean-Jacques Bourdin dans la vidéo ci-dessous :

Sécurité: le général Soubelet ose la vérité (8mn40)

A noter que dans cette vidéo le Général s’exprime sur le DEVOIR DE RESERVE :

Bourdin : Vous avez rompu votre devoir de réserve ?

Le général : Moi je vais vous poser une question monsieur Bourdin, est-ce que vous savez ce qu’est le devoir de réserve ?

Bourdin : Non, je ne suis pas militaire, je ne sais pas.

Le général : Et bien moi non plus, par ce que c’est une construction jurisprudentielle.

Le manque de soutien, les pressions hiérarchiques et l’insécurité ambiante en augmentation constante, favorisent très certainement les vagues de suicides au sein de nos Forces de l’Ordre, Police et Gendarmerie confondues, saturées  par le manque de reconnaissance de leurs engagements.

Ronald Guillaumont

président de l’APG

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.