Rostrenen. Huit faucheurs volontaires convoqués à la gendarmerie

Des membres du collectif breton de soutien aux faucheurs volontaires sont venus apporter leur soutien aux huit personnes convoquées à la gendarmerie.

Des membres du collectif breton de soutien aux faucheurs volontaires sont venus apporter leur soutien aux huit personnes convoquées à la gendarmerie. | Ouest-France

Samedi après midi, une quarantaine de sympathisants sont venus soutenir huit faucheurs volontaires d’OGM convoqués à la gendarmerie de Rostrenen à la suite des actions du 13 mars 2016 menées dans trois magasins de Guingamp : Bricomarché, Point-Vert et Espace Émeraude.

Leur objectif était de rendre invendable des produits contenant du glyphosate, molécule active de nombreux pesticides utilisés notamment sur les cultures de plantes génétiquement modifiées.

« Ces actions revendiquées, visent à sensibiliser tout un chacun aux conséquences nocives de l’utilisation de cette molécule sur la santé et l’environnement », indique le collectif breton de soutien aux faucheurs volontaires.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.