Réorganisation de la gendarmerie : des élus ardennais au Ministère de l’Intérieur

Mécontente de la réorganisation annoncée de la gendarmerie dans les Ardennes, Bérengère Poletti, députée LR, avait demandée à être reçue au ministère de l’Intérieur. Les conseillers du Ministre en charge de la gendarmerie et des relations parlementaires ont promis des compensations.

© France 3 Champagne Ardenne

Bérengère Poletti, député Les Républicains des Ardennes et vice-présidente du Conseil départemental, monte au créneau contre la réorganisation de la gendarmerie dans les Ardennes, annoncée aux élus au début du mois de septembre.

La nouvelle répartition des services de gendarmerie pourrait en effet impacter fortement certaines communes, comme Novion Porcien, qui devrait voir sa caserne fermée et ses hommes délocalisés à la gendarmerie toute neuve de Rethel, où certains constatent déjà une sous-capacité d’accueil des nouveaux personnels.

Les casernes de Rimogne et Margut devraient également être fermées. La fermeture de ces trois sites concerne 15 à 20 militaires en tout.

La députée LR des Ardennes a également pointé du doigt la suppression annoncée de la compagnie de Charleville-Mézières, considérant que la ville subit déjà une dégradation notable de ses services de sécurité.

Elle a d’ailleurs posé une question concernant cette réorganisation à l’Assemblée nationale, à la fin du mois de novembre. La réponse qu’avait alors donné la Secrétaire d’état chargée de la réforme de l’état et de la simplification Clotilde Valter n’avait pas donné satisfaction à l’élue ardennaise, d’où la sollicitation d’une rencontre auprès du cabinet du Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Le Ministère de l’Intérieur a proposé des compensations. Les brigades de Sedan et Rethel devraient accueillir les nouvelles affectations de militaires. La compagnie de Charleville-Mézières sera fermée, mais la partie administrative restera bien dans la ville. Le préfet des Ardennes se veut aussi rassurant : ce réaménagement permettrait d’optimiser les forces sur le territoire.

ITW 2 : « Nous sommes en réflexion pour… garde les effectifs dans le département. » // Préfet

COM 5 : Dans les Ardennes, la nouvelle répartition des gendarmes devrait commencer l’été prochain, pour se finir en 2017.

L’intervention de Bérengère Poletti (LR) à l’Assemblée nationale :

Source : FR3 Champagne Ardennes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.