Redditions en masse à Marioupol. Le sacrifice suprême voulu par Zelenski et ses sponsors n’aura pas lieu

par Avic.

Zelenski avait ordonné à tous les combattants bloqués dans Marioupol de se battre jusqu’à la mort. Non pas pour des raisons militaires ou diplomatiques, mais seulement pour prolonger le plus possible la guerre dans son pays dans le but d’éreinter l’armée russe, comme le lui ont ordonné ses maitres anglo-américains. Zelenski sera-t-il jugé un jour pour avoir ordonné d’abattre tous ceux qui voulaient se rendre ? Après la guerre, il faudra que ce soient les Russes qui s’en chargent car, en Occident, il en serait plutôt félicité.

Heureusement, cet ordre de suicide collectif gratuit n’a pas été suivi. Depuis quelques jours, ils se rendent par petit groupe et, ce dimanche, ils sont plus de 700 à déposer les armes. Paradoxalement, tous ces soldats, jeunes pour la majeure partie d’entre eux, attirent plus d’empathie que de la colère ou du ressentiment dans les réseaux sociaux russes. Il semble en effet que tout le monde a conscience que les véritables tireurs de ficelles responsables de ce merdier sont ailleurs qu’à Marioupol.

Quoi qu’il en soit, cette reddition est une catastrophe pour l’OTAN, non pas parce que ses proxies ont perdu une bataille majeure, mais surtout parce que, tout d’abord, il y a parmi les prisonniers beaucoup de combattants provenant des pays membres de l’Organisation, pour ne pas dire plus, et ensuite, la capture de centaines de prisonniers démolit complètement la légende que les médias occidentaux cherchent à forger, selon laquelle les braves soldats ukrainiens, face aux soldats russes, préfèrent se battre jusqu’à la mort plutôt que de se rendre ou négocier.

Source : Reseau International

Lire également : Reseau International – Les responsables du renseignement américain rejettent les allégations de « génocide » de Biden : « Ce n’est pas ce que nous constatons »

Marioupol – Les soldats du régiment Azov tiraient sur les civils – 16 avril 2022

Donbass Insider 32,7 k abonnés

Le 16 avril 2022, nous sommes retournés à Marioupol, tout près de l’usine Azovstal où se trouve les dernières troupes ukrainiennes. Nous nous sommes rendus à trois endroits différents autour de l’usine pour discuter avec les civils, qui nous ont raconté comment les soldats du régiment Azov tiraient sur eux et sur leurs habitations. Plusieurs nous ont aussi raconté ce qui s’est passé le 9 mai 2014, mais aussi en janvier 2015, lors du bombardement du district de Vostotchny, qui avait été attribué à la RPD. Nous retrouver sur :

– Odysee : https://odysee.com/@donbassinsider:b

– Rumble : https://rumble.com/c/DonbassInsider

– VK : https://vk.com/donbass_insider

– Telegram: https://t.me/donbassinsider

Source : Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.