Rebondissement au procès Troadec : Hubert Caouissin conteste avoir volontairement donné la mort

Lors du premier jour du procès Troadec, ce mardi à Nantes, Hubert Caouissin, accusé du quadruple meurtre de sa belle famille à Orvault (44), a contesté avoir volontairement donné la mort aux quatre membres de la famille Troadec.

https://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01259353/src/qqsv83r/zone/1/showtitle/1/ Affaire Troadec. Hubert Caouissin conteste avoir volontairement donné la mort

« Il sera combatif pour argumenter. Hubert Caouissin veut être entendu et cru ». On sentait bien que les avocats de l’accusé, quelques jours avant l’ouverture du procès, auraient bien du mal à cadrer leur client. La « grenade » Caouissin a explosé à 11 h, ce mardi, en ce premier jour de procès. À la question suivant la longue et éprouvante lecture de l’ordonnance de mise en accusation, de la présidente – « Quelle est votre position ? Reconnaissez-vous avoir volontairement donné la mort à Brigitte, Pascal, Charlotte et Sébastien Troadec ? », Hubert Caoussin, bras dans le dos, tendu vers le micro, a répondu par un « Non » qui a claqué. La présidente reformule : « Vous contestez l’intention homicide ? » « Oui », confirme Hubert Caouissin, provoquant l’effroi des parties civiles.À lire sur le sujet Affaire Troadec : 9 h 13, les premiers mots d’Hubert Caouissin au procès

Quelques instants plus tôt, la présidente avait livré un bref aperçu des scènes de violence extrême qui s’étaient déroulées dans la maison des victimes à Orvault. Hubert Caouissin, attentif à chaque phrase, était resté impassible. Contester l’intention de tuer en portant des coups, répétés, à la tête des victimes, avec un pied-de-biche : voici l’improbable scénario qu’Hubert Caouissin va tenter d’imposer à la Cour de Loire-Atlantique. À l’horreur des faits, s’ajoute, pour les parties civiles, cette insoutenable stratégie.

Source : Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.