Rapport covid planétaire du 1er Janvier 2022

nato:-general-delawarde-assesses-final-london-declaration

Bonjour à tous,

Ci joint votre rapport Covid planétaire mensuel du Samedi 1er Janvier 2022 0h00 GMT.

Je suis très optimiste pour les prochaines semaines. La faible létalité du virus Omicron en font, semble-t-il, un véritable vaccin.

L’explosion du nombre de cas est une excellente chose, car dans le même temps, la mortalité recule rapidement sur l’ensemble de la planète et seule le nombre de décès compte vraiment. Le taux d’incidence ? On s’en fout si les gens ne meurent pas et si l’immunité de groupe est atteinte.

Nous atteignons aujourd’hui des plus bas en nombre de décès que nous n’avions pas connu depuis quinze mois.

Prochain rapport le 5 février, avec, je l’espère, d’excellentes nouvelles.

Bonne année 2022 à tous

général Dominique Delawarde

Avant propos : «On peut débattre de tout, sauf des chiffres»(lorsqu’ils ne sont pas mensongers, bien sûr) Propagande gouvernementale reprise inlassablement en Octobre et Novembre par la «meute» des médias mainstream français…

Il est donc temps de commencer à faire parler les chiffres déclarés par les États eux-mêmes.

AnnéeVACCINSNombre de cas Covid déclarésNombre de décès Covid déclarés
2020Quelques millions en Décembre84,3 millions1,83 millions
20219,2 milliards de doses204 millions3,62 millions
TOTAL Pandémie 2020 + 2021
9,2 milliards de doses

288,3 millions

5,45 millions

Observations:

1 – Avec le variant Omicron très contagieux mais très peu létal, surtout et y compris dans les pays très peu vaccinés d’Afrique ou d’Asie, le nombre de nouveaux cas déclarés a augmenté sensiblement sur la planète en décembre passant de 15 à 20 millions par mois, mais le nombre de décès a diminué dans le même temps passant de 200 000 à 160 000 par mois, la plupart des décès restant attribuable au variant delta. En clair, l’apparition du variant Omicron pourrait bien être une véritable bénédiction pour la planète, puisque celui ci constitue un véritable vaccin naturel en raison de sa faible létalité.

2 – Malgré une vaccination de masse menée «tambours battants» depuis début décembre 2020, l’épidémie aura été deux fois plus meurtrière en 2021 qu’en 2020 (contamination et nombre de décès) sur l’ensemble de la planète. La vaccination n’a donc pas fait reculer l’épidémie partout où elle a été appliquée. Les pays en développement les moins vaccinés d’Afrique et d’Asie s’en sont, d’ailleurs, beaucoup mieux sortis que les pays développés les plus vaccinés: c’est un fait.

3 – Alors même que l’efficacité du virus et de ses variants s’atténue avec le temps et que de nouveaux traitements précoces efficaces ont été découverts, la létalité de cette épidémie aurait dû reculer nettement avec l’apport de 9,2 milliards d’injections vaccinales pour une population de 7,9 milliards d’habitants ; injections vaccinales «vendues» par Big Pharma pour une efficacité de 90 à 95% sur les formes graves. Ca n’a manifestement pas été le cas au cours de l’année 2021.

4 – Contrairement aux promesses maintes fois répétées par les exécutifs et leurs relais médiatiques promoteurs du vaccin, celui ci n’a rendu à personne «sa vie d’avant». Jamais les contraintes n’ont été aussi fortes pour un résultat aussi nul.

5 – Et pourtant, comme toutes les autres épidémies avant elle, nouveaux variants ou pas, l’épidémie Covid-19 devrait commencer désormais à régresser naturellement sous l’effet de plusieurs facteurs :

– La prolifération des variants rend chacun d’entre eux moins létal au fil du temps. C’est le cas du Omicron.

– Le réservoir de personnes fragiles et atteintes de comorbidité, donc susceptibles de faire des formes graves de la Covid s’est progressivement « vidé » par décès des plus fragiles. On ne meurt pas deux fois …..

– Dans de nombreux pays, l’apparition et l’application de nouveaux traitements précoces pour les personnes atteintes de la Covid y réduisent considérablement la mortalité liée à ce virus.

– L’immunisation naturelle d’une partie croissante de la population mondiale qui, testée ou non, a contracté la maladie et en a guéri, devrait également contribuer à la baisse de la létalité. A cet égard, le variant Omicron, très contagieux mais très peu létal, joue le rôle d’un véritable vaccin naturel pour ceux qui contractent la maladie, sans être porteurs de multiples facteurs de co-morbidité.

Aujourd’hui les politiques et les médias occidentaux s’agitent toujours, jusqu’à l’hystérie, autour du variant Omicron signalé par l’Afrique du Sud le 24 novembre dernier. Dans les faits, ce virus avait déjà été identifié en Irlande et au Pays Bas dès le 20 novembre 2021.

A ce jour, ce nouveau virus n’a pas encore tué grand monde,

que ce soit en Afrique ou en Europe. Si le monde occidental doit paniquer et s’arrêter de vivre à chaque apparition de nouveau virus sur notre planète, sans même savoir s’il est vraiment dangereux ou s’il tue beaucoup, alors le retour à la vie d’avant n’est pas envisageable avant très, très longtemps. Si la population de ce monde occidental doit faire confiance à des politiques, des scientifiques et à leurs relais médiatiques, largement corrompus par des lobbies transnationaux et mondialistes qui imposent leur stratégie et leur agenda, alors nous entrons dans une ère nouvelle de contrôle total des populations et de l’opinion, par des minorités riches, puissantes, surfant sur la peur et jouant sur les chaos et les divisions qu’elles créent de toute pièce, et utilisant la corruption, le mensonge et la manipulation pour régner.

*

Vidéos et documents « alternatifs » et intéressants sur la vaccination et la gestion de la crise sanitaire

1 – Sur les effets secondaires des vaccins :

Les victimes israéliennes témoignent: https://fr.sott.net/article/38973-Effets-secondaires-severes-voire-mortels-les-victimes-israeliennes-temoignent

Les décès de pilotes états-uniens ont fortement augmenté après leur vaccination obligatoire

https://fr.sott.net/article/38972-Les-deces-de-pilotes-etasuniens-ont-augmente-de-1-750-apres-leur-vaccination-obligatoire

2 – Sur la vaccination

Plaidoyer de Robert Malone contre la vaccination des enfants

https://www.francesoir.fr/politique-monde/robert-malone-plaidoyer-vaccination-enfants

60.000 scientifiques demandent l’arrêt de la vaccination de masse

https://fr.sott.net/article/38975-60000-scientifiques-demandent-l-arret-de-la-vaccination-de-masse

3 – Sur la gestion de la crise sanitaire

Le Samedi Politique – Covid : 2 heures de vérité après 2 ans de mensonges !

https://rumble.com/vqyl7p-le-samedi-politique-covid-2-heures-de-vrit-aprs-2-ans-de-mensonges-.html

Répondre à miqueu Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.