Quel est le positionnement politique du trou du cul ?

« Le trou du cul du Chef de l’Étron est à l’extrême centre »

Conférence du Pr Gaëtan Lanusse, proctologue

Samedi 22 janvier 2022, par Lionel Labosse

Cette conférence exclusive marquante dans les anales du covidisme a été donnée en direct sur BFMerdeWC, en présence de journalistes éminents de la presse gouvernementale d’investigation, Lexonération, L’Exfesses, Le Fiongaro, Fion populaire, L’Observautrou, La Bonde, Rance 2, Radio-Paris et tant d’autres. Vous apprécierez le ton très pot éthique du professeur Lanusse.

Je m’appelle Gaëtan Lanusse, je suis professeur de proctologie. Je suis désolé, il y a des dames, enfin pas vraiment, je veux dire que Jean-Michel Trognon est parmi nous. (La foule : « Jean Michel Trognon on va tout casser chez toi » !) Non ! cassez pas le vase de Soissons ! Et merde ! Comment le recoudre, il est déjà recollé de partout !

https://youtube.com/watch?v=xw-u-DhhoLU
Jean michel Trogneux on va tout casser chez toi 😂
par dailyflix reportages

Revenons à nos mougeons. Le proctologue – encore faudrait-il que vous le sussiez – est le spécialiste de l’anus et de ses maladies. C’est la spécialité que je professe, entre deux fesses, car je suis souvent retenu dans mon cabinet. Constipés, coincés du cul, hémorroïdes, fissures, fistules, prolapsus, absence de trou, crêtes de coq, n’en jetez plus. Ma devise : « Ma raie chiale, me voilà ! ».

Je suis le plus grand spécialiste des trous du cul à l’ouest du Pécos, quelque chose comme le Raoult du trou, le Montagnier du panier, le Perronne du périnée. J’ai une déclaration de première importance à faire :

Le trou du cul n’est ni à gauche, ni à droite, ni à l’extrême gôche, ni même à l’extrême drouâte. Non : depuis la nuit des temps, que dis-je, depuis le trou noir dont la terre s’exonère, le trou du cul est au centre, et c’est de là que vient toute la merde, ou plutôt la merdre ubuesque, surtout en cas d’incontinence anale ou plutôt de diarrhée verbale.

Ma clientèle est constituée de la crème la plus illustre des trous du cul, et au risque de vous surprendre, les trous du cul font la queue devant mon cabinet. En tant que professeur éminent, j’ai été consulté par les Chinois (car je suis l’un des premiers à être arrivé à pied par la Chine) pour la mise en place des tests anaux de dépistage du covidisme. Je suis formel : quand on ramasse plus d’un gramme d’or dans l’anus d’un membre du gouvernement, c’est qu’il s’est pris des pots-de-vin en clystère de la part des lavabos pharmaceutiques. Le covidiste chie de l’or.

Une fois n’est pas coutume, je vais trahir le secret médical. Après tout, mes collègues nationaux-covidistes ont tiré la chasse sur le serment d’Hippocrate. Je vais vous révéler les maux de mes meilleurs clients, le top des trous du cul. Voici quelques-uns de mes patients les plus fameux.

Tout d’abord, vous avez celui qui porte le pet, le ministre de la vérité, j’ai nommé Goebriel Anal. Petit trou du cul, promotion canapé. Au début il souffrait d’une absence congénitale d’évacuation. Maintenant c’est bien ouvert, vous pouvez faire passer les trucs les plus énormes, © Megafione, marque déposée.

Macron agacé par les journalistes Journaliste mainstream en pleine investigation. © Bésot

Ensuite, vous avez Marlène Chia-Pas. Comme son nom l’indique, un peu constipée, mais avec un bon produit, ça part tout d’un coup. Par exemple, souvenez-vous, lors de la nomination de Polanski aux César : « Je serais indignée de voir une salle applaudir une personne accusée de viol ». En revanche, l’auteure de Les filles bien n’avalent pas et de Sexe, mensonges et banlieues chaudes n’est pas encore « indignée » de voir un ministre de l’intérieur – celui qui a le Dard malin, Gé l’Dard à la Main pour les intimes – accusé de viol, pas plus qu’elle n’est « indignée » par une « Première dame » qui se vante d’avoir pratiqué le détournement de mineur par le Trognon. Mon diagnostic : constipation ; mais un jour, dragée Fuca, ça va sortir tout seul, attention les éclaboussures !

Le Dard Malin, celui-là, à force de fumer la moquette de Jean-Michel Trogneux, il vous voit des nazis partout. C’est typique du prolapsus anal : il veut dire « passe vaxinal », sa langue fourche et il dit « nazi ». Prolapsus, ça sort sans qu’il le veuille.

Il y a aussi le Jean-Michel Bancaire, celui qui tire la chasse sur 496 800 euros direct dans les WC du cabinet McKinsey, tout en s’envoyant en l’air à Ibiza avec une journaliste qu’il épouse, laquelle ne chie pas la honte d’animer un débat « contradictoire » sur le scandale qui met en cause son époux. Mon diagnostic : fissure anale, avec déplacement topique de l’anus dans la région cervicale. Inopérable.

Au-dessus, vous avez le véreux. Fistule dans toute sa splendeur. Ce n’est qu’une immense fistule à pattes. Tout le pus suppure à longueur de journaux. « Le masque est inutile » ; « Le masque est indispensable ». « Le vaccin c’est le retour à la vie normale » « Le vaccin n’empêche pas de tousser dans le nez des sénateurs ». « Martine Wonner met en danger la vie des truies » ; « Tousse anti-covid, je mets en danger la vie des porcs », « Tousse masqué, tousse contaminé », « Tousse vaxiné, tousse contaminé ».

Dans la catégorie supérieure, vous avez Jean Cache-sexe. La crète de coq. Cocorico : « Le vaccin vous protège ». Sauf si vous avez une petite salope de fille de 11 ans qui vous contamine alors que vous revenez d’un dîner en ville où vous avez paluché une vingtaine de trous du cul de haute distinction. Cocorico.

# J’ai envie d’emmerder !! © anonyme

Cerise sur le gâteau, vous avez le cador des trous du cul, le tchador des voiles et des vapeurs, le Chef de l’Étron en personne. Un chef d’œuvre de trouducuterie. Il « a envie de vous emmerder », et il vous emmerde sans prévenir, il est toute emmerderie des pieds à la tête. Il est à peine rentré dans mon cabinet, que déjà il m’emmerde. Il pète à peine, et tout sort, il en met partout du sol au plafond. Mais pas parce qu’il se fait chier, hein, notez bien, c’est juste parce qu’il en a envie. Il met vraiment l’église au milieu du village en matière de matière. Quant il officiait au fisc, il était le champion des redressements fécaux. C’est le clébard des banquiers, et sa devise est : « Je pose ma crotte en plein milieu du trottoir » pour emmerder le monde.

Hors catégorie, voici notre ami Jean-Michel Trognon. (La foule : « Jean Michel Trognon on va tout casser chez toi » !) C’est le drame du cul plat. Il est occupé à son cabinet toute la journée à faire des captures d’écran. Plat. Je n’en dirai pas plus, car ça pue. Du cul.

Brigitte vs Mélanie. KO debout. © anonyme

Pour conclure, chers amis, je vous pose une question : quel est le positionnement politique du trou du cul, quand il est juché sur un trône ?

Si vous regardez bien votre trou du cul… Si, avec quelques tours de souplesse dorsale comme disait Cyrano, vous allez y arriver. Si vous regardez bien votre trou du cul, vous verrez qu’il n’est pas tout à fait au centre, il est un peu décalé, centre gauche, centre droite, c’est pour ça que vous roulez du cul. Divinement, oui madame !

Mais lui, le Chef de l’Étron, il le porte bien pile poil à l’extrême centre, avec une petite moustache sur la raie, c’est un peu comme qui dirait le Führer des anus. Le père Ubu avec sa mère Abus, qui a juste envie d’étaler sa merdre sur ses gueux.

Dick Annegarn – Le père Ubu – illustré par Flanar
par flanar09

« Dans un pays pas très loin d’ici
Dans un pays plat aussi plat qu’un plat
Aussi petit qu’un petit covidiste
Il y avait pas de lois et chacun pour soi
« Il avait un tout petit zizi et un gros cul
Le père Ubu
Sa madame était une femme infâme et toute refaite
La mère Ubu. »
« Bêtes et méchants, les deux emmerdants
N’aimaient que l’argent et la crème Mont-Blanc
Ils avaient un plan pour une plandémie
Pour une plandémie avec un faux virus. »
« Il avait un tout petit zizi et un gros cul
Le père Ubu
Sa madame était une femme infâme et toute refaite
La mère Ubu. »


Source : altersexualite.com 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.