Présidentielle 2022 : le père Noël en a plein la hotte

Introduction

Chers lecteurs, le temps de « philosopher » est révolu. Nous vivons actuellement et c’est tant mieux, le temps de l’apocalypse, c’est-à-dire, celui du dévoilement. Dans cette confusion apparente, les masques tombent, la vérité apparait au grand jour. Cette excellente nouvelle est la révélation que notre destin NOUS appartient. Il est temps, pour chacun de nous, de contribuer activement au futur de l’humanité.

Par « confort intellectuel », certains d’entre nous s’enfoncent dans leur avilissement et deviennent totalement soumis à ceux qui s’autorisent à manipuler la nature, les animaux et maintenant nos propres gènes. Il est temps de reprendre confiance en l’Être que nous sommes vraiment et d’agir individuellement, pour construire collectivement le merveilleux monde de demain.

L’objectif de ce blog, qui traite de « l’écume des choses », est de vous y aider. Si vous désirez être pleinement acteur de « l’ardente obligation » de changer vraiment ce monde, abonnez-vous aux « Rendez-vous d’Hubert ». En plus de bénéficier de solutions pratiques pour traverser avec profit la période actuelle, ce sera votre manière de m’aider très concrètement, à poursuivre mon travail et améliorer sa qualité.

CE QUE L’ON VOIT :

Dans cette grande « démocratie » qu’est la France, la prochaine élection « démocratique » du président de la République promet d’être un moment particulièrement instructif, concernant la déliquescence politique de notre pays.

Comme à chaque élection, quel que soit le niveau de celle-ci (communale, régionale, nationale) tous les moyens sont bons pour inciter l’électeur à donner son suffrage au candidat le plus « généreux ». Alors que le « futur candidat ex-président » ne s’est pas encore déclaré, il utilise quand même tous les services de l’état pour « caresser dans le sens du poil » ses, espère-t-il, futurs électeurs :

Fort opportunément, une proposition de loi a été enregistrée par le président de l’Assemblée nationale, le 11 de ce mois de janvier 2022. Elle porte le numéro 4886 et « vise à alléger les frais applicables aux successions et aux donations ». Cela aurait pu être un projet de loi … mais « la ficelle » aurait été trop grosse.

Autre « heureux hasard », le gouverneur de la banque de France propose une hausse du Livret A à 1% et du Livret d’épargne populaire (LEP) à 2,2% qui sera effective dès le 1er février prochain.  En temps « normal », le niveau de ces taux serait applicable au mois d’août !!!

Poire William sur le gâteau !!!… ??? Précision à l’usage des nouveaux lecteurs : je préfère les poires et particulièrement la variété « William », aux cerises, lorsqu’il s’agit de couronner un gâteau ☺☺☺. Je reprends : poire William sur le gâteau, le ministre de l’Économie annonce que l’état va mettre EDF à contribution, afin de tenir sa promesse de limiter à 4 % la hausse de la facture d’électricité des Français en 2022.

CE QUE L’ON NE VOIT PAS :

Parmi ces « cadeaux d’avant campagne », le troisième mérite une attention particulière, tellement elle est génératrice de conséquences hautement préjudiciables à EDF, le « Leader mondial des énergies bas Carbonne ». J’attire votre attention sur le fait qu’en application des directives européennes n° 96/92/CE du 19 décembre 1996 et n°2003/54/CE du 26 juin 2003, EDF a beaucoup changé. Elle est devenue une société anonyme ou l’état est majoritaire (83,88%)…. dérégulation et concurrence obligent.

Cette société produit de l’électricité qui est transportée et distribuée par d’autres sociétés. EDF vend sa production d’électricité à une quinzaine d’opérateurs privés… dont EDF !!! Pourquoi faire si simple ?… Pour faire gagner beaucoup d‘argent à beaucoup « d’amis », mais pas aux consommateurs que nous sommes. Re !!!

Toujours est-il que le gouvernement a demandé à EDF, de vendre une partie de son électricité à un prix fortement réduit par rapport aux prix du marché afin :

  • Officiellement, de protéger les ménages de la flambée des prix de l’électricité.
  • Réellement, par magouille politicienne…retarder une augmentation qui sera effective …après l’élection présidentielle.

Cette « stratégie Macronesque » pourrait coûter 7,7 milliards d’euros à EDF. Ses actions ont subi une chute de 25 % (la plus importante jamais enregistrée) à la suite de l’annonce de la mesure gouvernementale.

La banque JP Morgan a même déclaré que la compagnie d’électricité pourrait devoir lever des capitaux sur les marchés secondaires, pour atténuer les pertes liées à cette vente d’électricité « au rabais ». Ceux qui croient encore que le père Noël leur fait un cadeau en janvier risquent bien de le traiter « d’ordure », une fois l’élection passée… en imaginant qu’elle se déroule « normalement », ce qui n’est pas acquis !!!

CE QUE VOIT ALEX ANDRIN :

C’est déjà la période préélectorale,
Celle où les candidats nous font de beaux cadeaux.
Méfions-nous des promesses, par trop méridionales,
Qui pourraient bien nous faire tomber dans le panneau.
C’est du poker menteur sachons raison garder,
Redevenons lucides avant d’aller voter.
Gardez confiance, je vous aime et vous salue.

Source : Sérénité Patrimoniale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.