Présidentielle 2022 : le Conseil constitutionnel annule les résultats du plus gros bureau de vote de Toulouse

DDM-MICHEL VIALA LE DEPOUILLEMENT DES BULLETINS DE VOTE DU PREMIER TOUR DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES AU BUREAU CAPITOLE 1

Le Conseil constitutionnel a annoncé avoir annulé ce jeudi les résultats d’une quinzaine de bureaux de vote en France pour irrégularité. Le plus gros bureau de vote de Toulouse est concerné : 1479 bulletins exprimés n’ont pas été pris en compte. 

Le Conseil constitutionnel a annoncé avoir annulé ce jeudi les résultats d’une quinzaine de bureaux de vote en France pour des irrégularités. Le plus gros bureau de vote de Toulouse est concerné : 1504 bulletins dont 1479 exprimés n’ont pas été validés. 

Dans le bureau de vote n° 130 de la commune de Toulouse, Fontaine-Bayonne à La Cartoucherie, dans lequel 1 479 suffrages ont été exprimés, la commission départementale de recensement « a relevé des discordances importantes et inexpliquées entre les chiffres inscrits dans le procès-verbal retraçant les résultats et ceux figurant dans les feuilles de dépouillement. Le Conseil constitutionnel n’étant pas en mesure d’exercer son contrôle sur la régularité des votes, il y a lieu d’annuler l’ensemble des suffrages exprimés dans ce bureau » expliquent les Sages.

Une erreur de transmission qui coûte cher

Adjoint au maire de Toulouse en charge des opérations électorales, Sacha Briand reconnaît une erreur de transmission de la mairie de Toulouse à la préfecture : « C’est un très gros bureau de vote, le plus important de Toulouse avec 1920 électeurs inscrits. Il y avait pour le premier tour deux tables de dépouillement. Chaque table fait l’objet d’une feuille de comptage placée dans la feuille de calcul. Or dans le procès-verbal transmis à la préfecture, nous avons transmis les deux mêmes feuilles de comptage d’une seule table de dépouillement plutôt que la feuille de chaque table. Le Conseil constitutionnel s’est retrouvé avec les deux mêmes feuilles, c’est une pure erreur matérielle. Si on nous l’avait demandé, nous aurions pu fournir l’autre feuille, que nous avions conservée. Mais la demande est intervenue hors délai ». 

« Une erreur stupide » concède Sacha Briand « mais qui n’a aucune influence sur l’issue du scrutin ». Les opérations d’un bureau de vote avaient déjà été annulées par le passé à Toulouse : le deuxième membre d’un petit bureau avait temporairement quitté son poste pour aller chercher un tube d’aspirine dans sa voiture. Et il est interdit de quitter la salle où se déroule scrutin. 

Le président du bureau de vote, Thomas Pedoussaut a raconté sur Twitter une journée marquée par une affluence record et une longue file d’attente pour espérer accéder aux urnes. 

Avec 1920 électeurs, dont cinq cents nouveaux inscrits, le bureau Fontaine-Bayonne est le plus important de Toulouse. Il devrait faire l’objet d’un redécoupage dans l’avenir. 

Jean-Luc Mélenchon y était arrivé en tête avec 40,23 % des voix, suivi d’Emmanuel Macron avec 22,92 %. 

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.