Près de Dinan, trois jeunes gendarmes ramènent à la vie un désespéré

En lui prodiguant des massages cardiaques et en pratiquant le bouche-à-bouche, trois jeunes gendarmes de Dinan (Côtes d’Armor) ont sauvé un homme qui voulait se donner la mort.

IMG_7509-854x569Le sang-froid de trois jeunes gendarmes de Dinan (Côtes d’Armor) leur a permis de sauver un désespéré d’une mort certaine. (©Le Petit Bleu des Côtes d’Armor)

Trois jeunes gendarmes de la BMM de Dinan, la brigade multi-missions, ont fait preuve d’un sang froid épatant, lundi 15 juillet, à Quévert (Côtes d’Armor).

Les faits se sont déroulés en milieu de matinée. Un homme de 46 ans prévient son entourage de son intention de mettre fin à ses jours. Il est sur le point de passer à l’acte.

Des proches qui vont avoir le bon réflexe en prévenant aussitôt la gendarmerie.

Leur sang froid le sauve

Le CORG (centre opérationnel de renseignement de la gendarmerie, à Saint-Brieuc) dépêche une patrouille sur place.

Les trois militaires, un jeune gendarme, un élève gendarme en renfort à Dinan et un gendarme réserviste, après avoir inspecté les lieux, repèrent le désespéré dans une pièce de l’habitation. Il s’est passé une corde au cou.

Les trois gendarmes constatent l’absence de pouls. Sans rien perdre de leur calme malgré leur relative inexpérience, ils allongent la victime au sol et se relaient pour lui prodiguer massages cardiaques et bouche-à-bouche. Et parviennent à ramener le désespéré à la vie.

Pris en charge par le Samu, il a été dirigé vers le centre hospitalier de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) où il a été placé en soins.

Source : Actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.