Plusieurs interpellations cette semaine dans le secteur de Brioude

Une partie de de la drogue et de l'argent saisis par la gendarmerie de Brioude / © Gendarmerie Nationale
Une partie de de la drogue et de l’argent saisis par la gendarmerie de Brioude / © Gendarmerie Nationale

Les gendarmes de Brioude en Haute-Loire ont procédé à plusieurs interpellations cette semaine dans deux affaires qui leur ont permis de saisir de la drogue et des armes.

La première affaire s’est déclenchée le week-end dernier. Dans le cadre d’une enquête de flagrant délit ouverte pour menaces de mort, les militaires de la Cob LANGEAC assistés d’une équipe cynophile spécialisée dans la recherche d’armes, du Groupe d’Investigations Cynophiles (GIC) de Clermont-Ferrand, ont procédé à une perquisition au domicile du mis en cause dans le but de retrouver une arme que la personne était susceptible de détenir. A défaut d’arme, le chien gendarmerie « Jerko » qui se trouvait être aussi spécialisé en recherche de produits stupéfiants, découvre dans le garage, un sac plastique dissimulé, renfermant 2,5 kilogrammes de cannabis.
Renforcés par la brigade de recherches de Brioude, les enquêteurs ont poursuivi la perquisition et ont saisi du numéraire de provenance douteuse, pour un montant de 870 €.
Placé en garde à vue pour une durée de 96 heures, le mis en cause a été présenté au Procureur de la République du Puy-en-Velay en vue d’une comparution immédiate. Jugé le 17 mars 2017 devant le Tribunal correctionnel, il a été condamné à une peine de prison ferme pour acquisition et détention de produits stupéfiants.
L’affaire a mobilisé une dizaine d’enquêteurs de la compagnie de Brioude.

La seconde affaire fait suite à plusieurs semaines d’investigations. Des renseignements obtenus par les militaires de la Brigade de Recherches de Brioude leur permettaient de déceler l’existence d’un trafic de produits stupéfiants et d’armes dans le Nord-Ouest du département de la Haute-Loire et dans le Puy-de-Dôme.
Les enquêteurs de cette unité spécialisée, assistés par un nombre important de militaires de toutes les unités de la compagnie de Brioude, ont procédé à six perquisitions mercredi 15 mars. Les gendarmes de la compagnie de gendarmerie d’Issoire ont apporté leur renfort dans le cadre de l’opération.
Les investigations menées avec le concours de deux équipes cynophiles spécialisées en recherche d’armes et de stupéfiants, du GIC de Clermont-Ferrand, ont permis la découverte et la saisie d’un pistolet automatique 7,65 mm approvisionné, d’un pistolet 22LR et d’une carabine 22LR avec un chargeur de 10 coups. Environ 700 munitions ont été saisies concomitamment.
Des produits stupéfiants ont également été découverts. Chez un mis en cause, une chambre de culture en fonctionnement contenait 8 pieds de cannabis et 19 plants.
29 enquêteurs ont été mobilisés pour cette opération.
Placés en garde à vue, les individus impliqués dans ces faits devront répondre de leurs actes devant le Tribunal correctionnel du Puy-en-Velay indique la gendarmerie dans un communiqué de presse.

Source : FR3  Auvergne-Rhône-Alpes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.