Plélan-le-Petit va perdre sa gendarmerie

La gendarmerie constate que peu de plaintes sont déposées à Plélan et veut concentrer ses moyens face à une délinquance de plus en plus mobile.

La gendarmerie devrait fermer dans le courant de l'été

La gendarmerie devrait fermer dans le courant de l’été

Quatre brigades de proximité costarmoricaines, recevant très peu de public devraient fermer d’ici la fin de l’été : Uzel, Maël-Carhaix, la Roche-Derrien et Plélan-le Petit. La brigade d’Evran verrait la suppression de l’accueil public, mais l’arrivée de la brigade moto de Dinan.
« Disséminer les effectifs n’est pas un gage d’efficacité. La délinquance est de plus en plus mobile et structurée. Elle vient en particulier des pays de l’Est. Avec une concentration des moyens, nous estimons que nous serons plus efficaces. Nous avons constaté que le nombre de plaintes recueillies sur place ou de personnes convoquées était très faible. », indique le Colonel Leclerc.
Lire l’intégralité de notre article dans Le Petit Bleu du 8 mai 2015
Source : Le Petit Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.