Piéton tué à Argelos : deux conducteurs entendus samedi matin en garde à vue

Piéton tué à Argelos : deux conducteurs entendus samedi matin en garde à vue

Un technicien d’identification criminelle de la gendarmerie a procédé à des relevés d’indices, samedi matin sur la route de Bordeaux, où on ne circulait que sur une voie.

Après la découverte du corps d’un homme d’une trentaine d’années sur la route de Bordeaux, à Argelos, deux conducteurs ont été entendus en garde à vue samedi matin. Ils ont été laissés libres dans l’attente de la poursuite de l’enquête.

Deux conducteurs ont été entendus en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Thèze ce samedi matin après la découverte du corps d’un homme d’une trentaine d’années, sur la route de Bordeaux à Argelos. La permanence du Parquet de Pau indique que ces deux personnes ont été “laissées libres à l’issue de leur audition”, dans l’attente de la poursuite de l’enquête.

L’examen du corps pratiqué ce samedi sur la victime n’a pas permis de préciser les conditions de sa mort. Il semblerait que l’homme, âgé de 25 à 30 ans et originaire du sud des Landes, ait été percuté par deux véhicules qui se suivaient. 

L’autopsie prévue en début de semaine prochaine devra notamment “déterminer si la victime se tenait debout ou était allongée sur la route lors des faits”, précise encore la permanence du Parquet.

L’enquête, confiée à la brigade de gendarmerie de Thèze, devra également expliquer pourquoi la victime se trouvait sur la route de Bordeaux à pied. Il semblerait que son véhicule était tombé en panne sur la D214, départementale qui rejoint la route de Bordeaux (RD 834) en limite de la commune d’Argelos. Mais là encore, les faits demandent à être vérifiés.

Source : La République des Pyrénnées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *