Pendant que les enseignants se font décapiter, Jean-Michel Blanquer occupé à créer et financer un syndicat destiné à servir les intérêts de la Rue de Grenelle ! Mais chut ! Pas de vague !

syndicat-de-police-education-nationale-blanquer-gendarmerie-douanes-subventions

Le syndicat « Avenir lycéen » fondé en 2018 pour défendre les réformes gouvernementales aurait dilapidé quelques 65.000 euros de subventions en frais de bouche et en hôtels de luxe. Une affaire « mineure » selon le ministre de l’Education nationale..

Place Beauvau, au ministère de l’intérieur, point besoin pour la Macronie de créer de nouveaux syndicats maisons, tant les majoritaires sont déjà couchés devant l’administration.

Pour mémoire, le syndicat France Police – Policiers en colère, cinquième puissance syndicale du ministère de l’Intérieur, ne touche pas un centime d’euro de subvention de la part de l’Etat.

L’administration a même refusé de mettre à notre disposition un simple placard à balais comme local syndical.. Mais contrairement à « Avenir Lycéen » ou « Unité SGP Police FO », notre syndicat ne sert pas de courroie de transmission de la Macronie dans la fonction publique..

Nul doute que la future classe politique française sortira des rangs d’Avenir Lycéen. Ces jeunes ont déjà de bonnes bases..

Source : France Police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.