Pendant les vacances, police et gendarmerie peuvent veiller sur votre domicile

Grâce à l’opération Tranquillité-Vacances !

Le colonel de gendarmerie, Christophe Urien, et le directeru départemental de sécurité publique, Gilbert Grinstein, rappellent que l'opération Tranquillité-Vacances fonctionne toute l'année

Le colonel de gendarmerie, Christophe Urien, et le directeur départemental de sécurité publique, Gilbert Grinstein, rappellent que l’opération Tranquillité-Vacances fonctionne toute l’année.

À l’occasion des vacances d’été, police et gendarmerie rappellent l’existence de l’opération Tranquillité-Vacances, créée en 1974 ! Elle consiste à signaler son absence du domicile et ainsi faire surveiller sa maison par les forces de l’ordre à l’occasion de rondes de surveillance aléatoires.

“Cette opération fonctionne toute l’année, quelle que soit la période de départ en vacances !”, précise Gilbert Grinstein, le directeur départemental de la sécurité publique de l’Orne.

Son objectif : lutter contre les cambriolages. Le principe, pour en bénéficier, est des plus simple : “Il suffit de télécharger un formulaire sur le site du ministère de l’Intérieur ou sur celui de la gendarmerie, ou de venir le chercher au commissariat ou à la gendarmerie, et de le rapporter complété et sur présentation de la carte d’identité du demandeur”. Des surveillances sont alors organisées par les forces de l’ordre, à divers moments de la journée, au domicile visé.

Toutefois, police et gendarmerie insistent sur certaines précautions à prendre, en outre : “Faire relever, si possible, sa boîte aux lettres par un voisin, ami ou membre de la famille, faire ouvrir les volets dans la journée voire mettre en place un système d’éclairage via un minuteur”.

Et “tous ces conseils s’appliquent aussi en vacances, dans une location ou en camping”, prévient le colonel Christophe Urien. “On ne laisse des objets de valeur en vue dans sa voiture quand on va à la plage comme on ne laisse pas d’argent chez soi. Il est recommandé de tout mettre en lieu sûr”.

Dernière recommandation des forces de l’ordre : “Il n’est pas utile de se répandre sur Facebook pendant ses congés pour indiquer le lieu et les dates des vacances. Tout comme on ne laisse pas ses clés sous un pot de fleur ou le paillasson !”

Message transmis…

Source : L’Orne hebdo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.