Paul Boyé conserverait la gestion de la fonction habillement de la gendarmerie

J’avais fait part en octobre dernier du lancement de l’appel d’offres concernant l’externalisation de la fonction habillement dans la gendarmerie (lire mon post ici). Ce contrat était jusqu’alors détenu par l’entreprise Paul Boyé.

Cinq entreprises/groupements d’entreprises étaient candidats:
– Paul Boyer, désormais associé à Nexter (voir mon post ici)
– Ineo Support Global (avec le groupe Marck et plusieurs PME)
Armor Lux,
Mulliez-Fleury,
Cepovett, groupe basé à Villefranche-sur-Saône.

Plusieurs candidats ont reçu une notification leur annonçant qu’ils n’ont pas été retenus. L’heureux attributaire serait Paul Boyé.

Des recours en cours? Pas pour l’instant mais la décision pourrait faire débat.

Titulaire depuis 2011 du marché d’externalisation de la fonction habillement de la DGGN, Paul Boyé Technologies propose les services suivants:  gestion et planification des besoins,  approvisionnement, logistique, distribution individuelle et collective.

Habillement. Au cours des deux dernières années, l’externalisation de la fonction habillement a agité le monde des prestataires de services et des fournisseurs d’effets. On se souviendra qu’Ineo Support Global (à la tête d’un groupement d’entreprises) a remporté le marché du marché de la police en 2013 et que cette même entreprise avait été retenue pour le marché des armées mais que celui a été gardé in extremis en régie.

Source :  Lignes de Défense

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.