Pass sanitaire obligatoire, obligation vaccinale, quarantaine obligatoire, flicage des bars et des restaurants : l’âme du Gaulois réfractaire est inscrite dans l’ADN de notre nation, croire qu’on peut encercler le peuple comme à Alésia est une faute historique majeure

Des policiers non vaccinés arpenteront bientôt bars et restaurants pour vérifier si les tenanciers contrôlent bien les pass sanitaires de leurs clients. Et en cas de manquement, un an d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende, au gnouf le restaurateur ! Absurde ?

Finalement, les seuls jamais ciblés par la dictature sanitaire, ce sont les dealers. Toujours pas besoin de pass sanitaire pour se rendre sur les milliers de points de vente à ciel ouvert.. En revanche, pass sanitaire obligatoire pour prendre le train ou aller au stade.. Absurde ?

En 1986, le nuage radioactif de Tchernobyl s’était brutalement arrêté à nos frontières selon le professeur Pellerin, médecin français et expert en radioprotection à la solde du pouvoir politique de l’époque.

A la même période, des médecins et des politiciens français ont délibérément écoulé en toute connaissance de cause des poches de sang contaminé par le virus du Sida à des hémophiles. Bilan ? Quinze ans plus tard en 1999, Laurent Fabius et Georgina Dufoix sont relaxés par la Cour de justice de la République. Seul le docteur Michel Garretta servira de fusible dans cette affaire et sera condamné à quatre ans de prison ferme.

La confiance dans la parole publique des politiciens et des médecins est-elle pour autant ébranlée ? Non à en croire les instituts de sondages qui n’ont qu’un seul objectif : envoyer Marine Le Pen au second tour de la présidentielle 2022 pour faire réélire Macron..

Selon les très honnêtes et très transparents instituts de sondages, une majorité de Français serait de manière inconditionnelle en accord avec les mesures liberticides prises par le gouvernement qui veille sur leur santé (mentale ?)..

Notre syndicat de police est-il complotiste ? Sommes-nous anti-vaccins ?

Non ! Nous sommes pour la liberté ! Nous nous sommes battus pour que les collègues qui souhaitaient se faire vacciner aient accès prioritairement aux doses tout comme nous nous battons pour que les policiers ne souhaitant pas se faire vacciner puissent être respectés dans leurs choix de santé.

Le climat en France devient totalement irrespirable..

La Macronie met en place une société de la surveillance, basée sur la délation, où tout le monde contrôle tout le monde avec en trame de fond la menace invisible d’une mauvaise grippe qui justifie les pires violations de nos libertés individuelles et l’enferment d’un peuple.

Le problème ? Lorsque la cocotte minute va exploser, ce sont nos personnels qui vont être exposés en première ligne pendant que les politiciens resteront bien au chaud planqués dans les palais de la République..

L’alerte est lancée..

Source : France Police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.