Nouveau commandant à la gendarmerie

Michaël Sorre, commandant de la compagnie de gendarmerie de Caen.

Michaël Sorre, commandant de la compagnie de gendarmerie de Caen. |

La compagnie de Caen, qui intervient dans 78 communes autour de l’agglomération, a un nouveau responsable : Michaël Sorre.

Profil

1975. Naissance à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).

1995 à 2001. Contrôleur aérien dans l’armée de l’Air.

2010. Il prend la tête de l’escadron de gendarmes mobiles de Vannes (Morbihan), après avoir intégré la gendarmerie en 2001.

Michaël Sorre, 38 ans, succède à Marc Peter, parti à l’Agrasq (Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués), en région parisienne. Le Malouin a officiellement pris ses fonctions le 1er août.

« Je cherchais une compagnie à taille humaine, avec une activité importante et un front littoral Comme tout Breton, j’ai besoin d’embruns », confie-t-il.

Si la Côte de Nacre n’a pas tous les atouts du Golfe du Morbihan, cet amateur de voile trouvera sur les secteurs de la compagnie de nombreuses routes à sillonner. Cette zone recouvre 78 communes (environ 105 000 habitants). Au total, la compagnie de Caen comprend 148 gendarmes.

Leur nouveau commandant a dirigé plusieurs escadrons de gendarmerie mobile. Mais, fait rare, il a commencé sa carrière dans l’armée de l’Air. Au sein de la gendarmerie, il devient en 2006 instructeur dans les domaines de l’intervention et du rétablissement de l’ordre. Des connaissances qu’il exportera dans divers pays (Chine, Jordanie, nations africaines…) en tant qu’expert en formation à l’ONU pour les unités de police.

Pacsé, père de deux filles de 7 et 12 ans, l’officier est attaché aux relations humaines avec les hommes et les femmes de sa compagnie. Comme dans les autres zones de la région, la sécurité routière et les atteintes aux biens font partie de ses priorités : « Pour les cambriolages, la compagnie a déjà réussi à diminuer leur nombre au premier semestre 2014. »

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.