Ne pétez plus dans la rue… on vous écoute.

Introduction

Chers lecteurs, le temps de « philosopher » est révolu. Nous vivons actuellement et c’est tant mieux, le temps de l’apocalypse, c’est-à-dire, celui du dévoilement. Dans cette confusion apparente, les masques tombent, la vérité apparait au grand jour. Cette excellente nouvelle est la révélation que notre destin NOUS appartient. Il est temps, pour chacun de nous, de contribuer activement au futur de l’humanité.

Par « confort intellectuel », certains d’entre nous s’enfoncent dans leur avilissement et deviennent totalement soumis à ceux qui s’autorisent à manipuler la nature, les animaux et maintenant nos propres gènes. Il est temps de reprendre confiance en l’Être que nous sommes vraiment et d’agir individuellement, pour construire collectivement le merveilleux monde de demain.

L’objectif de ce blog, qui traite de « l’écume des choses », est de vous y aider. Si vous désirez être pleinement acteur de « l’ardente obligation » de changer vraiment ce monde, abonnez-vous aux « Rendez-vous d’Hubert ». En plus de bénéficier de solutions pratiques pour traverser avec profit la période actuelle, ce sera votre manière de m’aider très concrètement, à poursuivre mon travail et améliorer sa qualité.

Le sujet du jour

Comme je l’ai écrit le 1er de ce mois, l’année 2022 va être décisive. Comprenez bien que derrière « le rideau » de la pseudo pandémie, c’est le sort de toute l’humanité qui se joue. L’oligarchie mondialiste, que les anciens lecteurs de ce blog connaissent bien, est aux abois. Elle est d’autant plus dangereuse qu’elle se sait démasquée et qu’une résistance « inattendue » tend à ralentir ses plans.

Afin de « coller » à l’évolution de la situation, tout en gardant le recul nécessaire, à compter de ce jour, je modifie le rythme de mes écrits. Ce sont désormais trois billets par semaine, ainsi répartis : un sujet de « géopolitique générale », le « mercredi musical » et un sujet « Corona-cambolesque ». Autre changement en ce début d’année 2022, notre cher Frédéric BASTIAT est de retour. Une autre surprise vous attend en fin du billet.

CE QUE L’ON VOIT :

Le 30 septembre dernier, la municipalité d’Orléans a acté une expérimentation dans le but d’améliorer l’efficacité du système de vidéosurveillance existant. Elle consiste à coupler certaines caméras avec des détecteurs de sons qui alerteraient la police municipale sur des « sons anormaux ».

Bien évidemment, ce dispositif expérimental se fera dans le plus profond respect de la vie privée des Orléanais !!! Florent MONTILLOT, l’adjoint au maire d’Orléans chargé de la sécurité, défend ainsi le projet (à 3 h et 1 mn de la vidéo)

« Si cela fonctionne, cela pourrait être un formidable outil d’aide à la décision pour les téléopérateurs. L’idée, c’est que si un son anormal est détecté, comme un coup de feu, un bris de glace, un cri de détresse, immédiatement une alerte avertirait l’agent qui surveille les écrans au CSO. Celui-ci pourrait aussitôt regarder et identifier le lieu où cela s’est passé, et donc envoyer une équipe ».

Selon lui, le policier municipal reçoit juste une alerte, mais en aucun cas il n’entend directement le son et donc, « le respect de la vie privée est garanti ». Optimiste, l’adjoint !!!

CE QUE L’ON NE VOIT PAS :

Dans le climat actuel où la dictature avance à pas feutrés vers une surveillance de masse généralisée, tout dispositif tendant « à en savoir plus » sur le comportement des habitants de notre pays, doit faire l’objet d’une analyse un peu plus attentive. C’est ce qu’a fait, dans un article très documenté, l’excellent site « La quadrature du net » que je vous résume ici. Ne me remerciez pas, c’est un plaisir pour moi .

La municipalité d’Orléans a créé « un accélérateur de start-up numériques » au sein duquel se trouve la société SENSIVIC, créatrice de ce véritable « produit miracle », déjà présent dans 25 communes françaises. Cette société fait partie du projet LORIAS, comprenant notamment : l’armée de l’air, Thalès, Engie, Atos, Orange). Que du « beau linge ».

La ville d’Orléans met donc ses habitants, gracieusement à disposition d’une entreprise privée afin d’expérimenter des mouchards, pour le compte de l’armée … et de qui d’autre dans le futur ? Accessoirement, quoique… un tel dispositif installé à Saint-Étienne a déjà été déclaré illégal par la commission nationale informatique et liberté (CNIL).

Allez savoir pourquoi, cette affaire me rappelle une autre « expérimentation » en vraie grandeur et cette fois, au niveau mondial… pour le compte de laboratoires pharmaceutiques. Un relent de complotisme, sans doute !!! Les complotistes se meurent, que vivent les lanceurs d’alertes .

« Quand un peuple ne défend plus ses libertés et ses droits, il devient mûr pour son esclavage »

(Jean-Jacques ROUSSEAU)

CE QUE VOIT Alex ANDRIN :

Après presque trois années d’absence, ce mois de janvier 2022 voit revenir parmi nous notre poète préféré. Ce cher Alex va de nouveau conclure mes billets.

Ce qui t’est proposé pour ta sécurité,

Souvent se retourne contre ta liberté.

Avant tout, méfie-toi bien des discours lénifiants,

Car ils sont employés pour te rendre confiant.

Prend du recul et surtout, garde ton bon sens,

Car en l’écoutant, tu seras plein d’aisance.

Gardez confiance, je vous aime et vous salue.

Source : Sérénité Patrimoniale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.