« Naturellement aux côtés » des policiers, Castaner leur rappelle l' »exigence d’exemplarité »

9c769e509f9bad7df30a2483c58470abe75bd7d3

AFP – Il y a 3 heures 18 min

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a rappelé lundi aux forces de l’ordre l' »exigence d’exemplarité (…) et de proportionnalité dans la réponse » aux violences dont elles peuvent être victimes dans le cadre des manifestations de « gilets jaunes » depuis plusieurs semaines.

« Je veux naturellement vous défendre et me battre tous les jours à vos côtés. Mais je dois aussi vous dire mon exigence. Cette exigence d’exemplarité, cette exigence de proportionnalité dans la réponse que vous devez porter », a déclaré le ministre, après avoir inauguré à Montpellier une antenne du Raid.

« Porter un uniforme vous oblige, et je sais que ce n’est pas simple, qu’il faut quelquefois réagir en une seconde et que la faute sera portée et imputée à tous. D’où ce nécessaire devoir d’exemplarité que nous avons sur nos épaules quand nous devons faire face », a ajouté le ministre, deux jours après des défilés de « gilets jaunes » organisés dans plusieurs villes autour de la dénonciation des violences policières.

AFP - Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner rencontre des policiers du Raid lors d'une inauguration d'une de ses antennes à Montpellier, le 4 février 2019 - Par SYLVAIN THOMAS« Il y a des blessures que je ne veux pas nier, et pour lesquelles nous devons à la fois porter le discours d’exemplarité, d’exigence que je porte, et aussi de sanction si faute il y a », a-t-il poursuivi.

« S’il y a des fautes, elles sont sanctionnées. Mais inversons un peu la charge de la preuve. Aujourd’hui, il n’y a pas d’un côté des policiers violents qui s’en prendraient à des gentils manifestants. Il y a des brutes qui viennent dans les manifestations pour casser », a encore déclaré le ministre.

« Ici, vous avez connu la violence, vous avez connu la haine de brutes qui attendent le samedi comme un rendez-vous de chaos. Des brutes qui n’ont plus de revendications, seulement envie de détruire, et trop souvent de s’en prendre à vous », a affirmé Christophe Castaner.

Source : Portail Free

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.