Nantes : opération de gendarmerie “alternatives aux poursuites”

Photo : Facebook gendarmerie

 

Depuis le début de l’année, 24 pilotes de deux-roues ont été tués sur les routes du département. Pour changer les comportements, la gendarmerie veut opter pour une nouvelle méthode et engager une alternative aux poursuites.

 

La répression face à l’ampleur des drames routiers est nécessaire” prévient la gendarmerie. Cependant, sur proposition des gendarmes, la Procureure de la République près le Tribunal de Grande Instance de Nantes a donné son accord pour la réalisation d’une opération d'”alternative aux poursuites” ce samedi à Nantes.

 

Le principe est simple : depuis deux semaines, les motards et scootéristes qui commettaient des infractions se voyaient proposer de participer à une sensibilisation au risque routier. Bien sûr cela n’était valable que pour certaines infractions (franchissement d’une ligne continue, circulation non autorisée sur une voie réservée ou sur un trottoir, usage du téléphone…). En acceptant de participer à cette opération, les pilotes se voient alors exonérés du paiement de l’amende et du retrait éventuel de points. Divers ateliers, de maniabilité notamment, étaient donc mis en œuvre ce samedi matin par la préfecture, les forces de l’ordre et la chaîne d’amitié pour la sécurité et l’information des motards.

Source : Radio Côte d”Amour

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *