Morbihan. L’escroc se fait passer pour le patron et extorque 730 000 €

Une entreprise agro-alimentaire du Morbihan a été victime d'une escroquerie au « faux ordre de virement et au faux patron ». La comptable a fait virer 730 000 € sur un compte en Chine.

Une entreprise agro-alimentaire du Morbihan a été victime d’une escroquerie au « faux ordre de virement et au faux patron ». La comptable a fait virer 730 000 € sur un compte en Chine. | Gendarmerie nationale

Entre le 2 et le 8 décembre, une entreprise agro-alimentaire du Morbihan a été victime d’une escroquerie dite au « faux ordre de virement et au faux patron ».

Trois virements en Chine

Les escrocs ont contacté à plusieurs reprises la comptable de l’entreprise dont l’identité n’a pas été dévoilée. Lors des entretiens téléphoniques, ils se présentaient en qualité de PDG du groupe, puis de l’avocat du PDG.  Imposant une discrétion absolue sur les échanges, ils demandent alors d’effectuer en urgence trois virements importants sur un compte étranger en Chine, afin de financer une acquisition.

La comptable mise en confiance

Mise en confiance, la comptable communique son numéro de téléphone portable sur lequel elle reçoit les ordres. On lui intime une stricte confidentialité et la menaçant de poursuites en cas de diffusion. Début décembre, elle ordonne à trois banques différentes trois virements. Les banques valident les transactions pour un montant total de 730 000 €.

L’escroquerie a été constatée le 14 décembre 2015. Elle a entraîné un dépôt de plainte.

Le groupement de gendarmerie du Morbihan indique “disposer d’enquêteurs qualifiés pour diffuser des messages de prévention aux entreprises. Dans ce type d’escroquerie, le comptable ou le directeur financier se trouvent confrontés à des impératifs de discrétion, d’urgence et de dérogation aux règles en vigueur dans l’entreprise. Cela doit éveiller la plus grande suspicion de la part des personnes contactées par téléphone”, rappelle la gendarmerie.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *