Montpellier : Une capitaine de gendarmerie grièvement brûlée après s’être immolée (Suicide)

17/03/2022 à 12h00

Un drame horrible vient de frapper les rangs de la gendarmerie nationale ce mercredi 16 mars 2022.

Une capitaine de gendarmerie s’est immolée dans le quartier de Celleneuve-Alco. Comme le relate Actu.fr, cette officier militaire arrivée en voiture a aspergé ses vêtements d’essence et a tout enflammé avec un briquet.Report Adabout:blank

Brûlée sur 40% du corps au 3ème degré

Elle est alors sorti de la voiture transformée en torche vivante. Des témoins, horrifiés sont intervenus en utilisant notamment un extincteur. La victime a été prise en charge par les sapeurs-pompiers du Sdis 34 et le Smur-Samu 34.

Souffrant de brûlures sur 40% du corps au 3ème degré, son pronostic vital était engagé. Âgée de 40 ans environ et mère d’un enfant, elle est en poste au service des Relations Humaines au groupement de gendarmerie de l’Hérault.Report Ad

Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de la Sécurité publique du commissariat central de Montpellier. Les enquêteurs devront faire la lumière sur cette tentative de suicide publique.

Source : Actu Pénitentiaire

Montpellier. Suicide : la capitaine de gendarmerie est décédée

Publié le 17 Mar 22 à 19:42  mis à jour le 17 Mar 22 à 20:22

La capitaine de gendarmerie, Nadia M., qui s’était immolée mercredi à Montpellier, est décédée.

Nadia B., alors en poste à Lyon.

La capitaine de gendarmerie, Nadia M. âgée de 40 ans, qui s’était immolée mercredi à Montpellier, est décédée dans le service des grands brûlés du CHU. Elle avait été secourue à 17h30 dans un état désespéré, brûlée au 3ème degré sur 40% du corps, après s’être transformée en torche vivante en sortant de sa voiture garée sur le parking du drive d’un hypermarché du quartier de Celleneuve-Alco.

À lire aussi

Nadia M. était cheffe du service des Relations Humaines au groupement de gendarmerie de l’Hérault, caserne de Font-Couverte, à Montpellier, après avoir été en poste comme directrice de la communication au groupement de gendarmerie du Rhône, à Lyon. A la Région de gendarmerie Rhône-Auvergne, elle était qualifiée de « gendarme de coeur ». Elle était en arrêt maladie pour dépression. Les Képis Pescalunes lui rendent hommage sur les réseaux sociaux : elle était impliquée dans cette association basée dans l’Hérault qui multiplie des actions solidaires, notamment pour les orphelins de la gendarmerie.

Selon nos informations, elle aurait appris mercredi matin qu’un juge des enfants allait lui retirer la garde de son fils âgée 5 ans. L’émotion est grande ce jeudi, tant au sein des gendarmes du Rhône-Auvergne, que ceux de l’Hérault. Les policiers de la Sécurité publique du commissariat central de Montpellier sont chargés de l’enquête.

Source : Actu.fr

bandeau-Asso-APG-1024x91 Resized

L’Association Professionnelle Gendarmerie (APG) présente à sa famille et à ses camarades  ses sincères condoléances.

Depuis le 1er janvier 2022 à ce jour, 21 Policiers, 3 Gendarmes se sont donnés la mort. Nous publions ci-dessous une liste qui, nous nous l’espérons, ne s’allongera pas comme l’année dernière.

bougie-carree600x400

4 janvier 2022, 1 policier (réserviste) 61 ans, affecté au commissariat de Besançon (25)

14 janvier 2022, 1 gendarme, Yann P. 40 ans, Brigade de Fumay (08)

14 janvier 2022, 1 policière, 23 ans affecté à Lille (59)

14 janvier 2022, 1 policier, Arnold 22 ans, compagnie de garde de l’Élysée Le Kremlin-Bicêtre (94)

15 janvier 2022, 1 policier, 30 ans affecté à la BRIF au sein de la DRPJ (77)

18 janvier 2022, 2 policiers, 36 et 43 ans, affectés à LILLE (59) et Strasbourg (67)

21 janvier 2022, 1 policier, affecté à la CRS de Pau (64)

23 janvier 2022, 1 policier, 22ans, affecté à la BST15 de Marseille (13)

27 janvier 2022, 1 policier, affecté au Commissariat de RENNES (35)

29 janvier 2022, 1 policier, Samuel D., était un policier en fonction à Valenciennes (59)

29 janvier 2022, 1 policier, Pascal M., major de police de 55 ans, en fonction à Herblay (95)

30 janvier 2022, 1 policier, Mickaël, 50 ans à la Police au Frontière (PAF) de Roissy (95)

10 février 2022, 1 policier, affecté à Villepinte (93)

22 février 2022, 1 policière, en fonction à Paris (75)

23 février 2022, 1 policier, en fonction au Centre de Rétention Administrative de OISSEL (76)

25 février, 1 policier, Damien 30 ans, affecté à Paris (75)

04 mars 2022, 1 policier, affecté au Centre de Rétention Administrative de Palaiseau (91)

7 mars 2022, 1 gendarme, 46 ans, affecté à Signy-le-Petit (08)

7 mars 2022, 1 policier, Pierre Yves G. était brigadier-chef au commissariat de Draguignan (33)

16 mars 2022, 1 policière, 43 ans, affecté au S. O. P. (Service d’Ordre Public) d’Évry (91)

17 mars 2022, 1 gendarme, capitaine de Gie, Nadia M. 40 ans, grpt gie de l’Hérault, Montpellier(34)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.