Montpellier : deux gendarmes…sages-femmes pour Éliott !

0-3-2

C’est une belle histoire dans ce monde de brutes : jeudi, vers 6h, Claire, enceinte de 8 mois et demi, ressent ses premières contractions à son domicile de la région de Montpellier. Vers 8 heures son compagnon Simon, inquiet, décide de la conduire à la maternité de l’hôpital Arnaud-de-Villeneuve, sur le site du CHU Lapeyronie de la route de Ganges, à Montpellier. Le travail s’intensifie alors qu’ils se trouvent coincés avec leur véhicule dans les embouteillages.

Les douleurs et les contractions sont de plus en plus fortes et le véhicule n’avance pas. Deux gendarmes du groupement des Pyrénées Orientales en mission à Montpellier sont eux aussi à l’arrêt dans les bouchons. Ils se trouvent dans un véhicule sérigraphié. Simon les informe de la situation et leur demande s’il est possible de les escorter jusqu’à la maternité, l’arrivée de l’enfant étant imminente.

Bébé trop pressé

Les gendarmes leur facilitent la circulation dans le trafic jusqu’à l’entrée du service de gynécologie. L’un des militaires se charge de prévenir le personnel soignant, tandis que sa collègue porte assistance à la future maman. En effet, le bébé, trop pressé d’arriver, n’a pas attendu l’arrivée du corps médical et c’est seule, que la gendarme fera accoucher Claire et fera naître le nouveau-né, avec l’aide du papa, sur le siège arrière de la voiture garée sur le parking !

Récit sur la page Facebook

Eliott et sa maman seront ensuite pris en charge par le personnel médical. Les gendarmes sont retournés les voir quelques heures plus tard et une photo a été prise pour immortaliser ce moment. Ils ont diffusé le document synonyme de joie sur la page Facebook du groupement de gendarmerie des Pyrénées-Orientales.

Ah, on allait oublier : Eliott et sa maman se portent très bien, comme on dit. La petite famille a vivement remercié les gendarmes sages-femmes de leur assistance.

Source : e-Métropolitain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.