Monthermé : L’adjudant Chef de la gendarmerie condamné pour avoir giflé un mineur qui importunait son épouse

20181003202715

Le 12 septembre dernier, un gendarme était jugé à la barre du tribunal correctionnel de Charleville-Mézières, pour violence par personne dépositaire de l’autorité publique. Le gardien de la paix avait giflé un mineur qui s’en était pris à son épouse au supermarché. L’affaire avait été mise en délibéré et le jugement a finalement été rendu aujourd’hui. L’adjudant-chef de gendarmerie, exerçant à Monthermé, a été condamné à 3 mois de prison avec sursis, 6 mois d’interdiction d’exercer. Son avocat, Maître Jonathan Phour, a aussitôt décidé, avec son client, d’interjeter appel.

Source : Radio 8

Lire également :  Bld Voltaire – Justice et forces de l’ordre : la condamnation de trop ?

Alors continuons comme ça. Condamnons les gendarmes et les policiers pour des vétilles. Sanctionnons les quelques enseignants et agents de l’État qui assument encore leurs responsabilités. Encourageons, en les élisant et les réélisant, les politiques, dans la voie de la médiocrité et du déshonneur. Et sous peu, notre pays sera à ramasser dans la fange. Reste à espérer que d’ici là, ceux qui ont notre sécurité entres leurs mains n’auront pas définitivement baissé les bras.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.