Montbard : un nouveau capitaine à la compagnie de gendarmerie

Le capitaine Éric Niquet est le nouveau commandant   en second de la compagnie de Montbard. Photo É. B.

Le capitaine Éric Niquet est le nouveau commandant en second de la compagnie de Montbard. Photo É. B.

C’est le capitaine Éric Niquet, en poste depuis 2010 à Mirebeau-sur-Bèze, qui a succédé au capitaine Jacky Simonnet parti à la retraite.

C’est dans la cité de Buffon que le capitaine Éric Niquet s’apprête à entamer sa 33e année de service au sein de la gendarmerie nationale. Ce Dijonnais d’origine de 52 ans, marié et père de deux garçons, et qui a fait ses débuts à Istres à la gendarmerie de l’air avant de servir en gendarmerie mobile au sein de l’escadron de Romans-sur-Isère et de Narbonne, se dit « très heureux » de sa nouvelle affectation.

Une double découverte

« C’est très valorisant pour un gendarme de pouvoir servir en tant que second. Et cela me permet aussi de découvrir un nouveau niveau de la hiérarchie que je ne connaissais pas vraiment jusqu’ici », indique le capitaine Niquet.

Et bien qu’il ait fait ses débuts dans la gendarmerie départementale au sein de la brigade de Mornas près d’Orange, ce dernier a vite rejoint sa région natale pour intégrer les brigades de Gevrey-Chambertin, puis de Nolay.

En 2002, Éric Niquet décide de faire une petite parenthèse et part comme encadrant pendant cinq ans au lycée militaire d’Autun. « Ce n’est qu’après que j’ai commencé à pouvoir commander. D’abord, des communautés de brigades comme celle de Lormes, puis celle de Migennes jusqu’en 2010 », raconte le militaire. « Puis j’ai passé le concours d’officier de gendarmerie rang, à l’issue duquel j’ai souhaité revenir dans mon département pour prendre la tête de la communauté de brigades de Mirebeau-sur-Bèze pendant quatre ans. »

Un poste qu’il vient tout juste de quitter pour migrer vers le nord Côte-d’Or et succéder au capitaine Jacky Simonnet, parti à la retraite il y quelques semaines. « J’ai pris mes fonctions de capitaine, commandant en second la compagnie de Montbard le 31 décembre dernier », rappelle le militaire avec fierté.

Fan de randonnée et de basket (surtout du club de la JDA) et passionné de voyages, Éric Niquet apprécie aussi cette mutation dans la mesure où c’est un coin du département qu’il ne connaît pas trop.

« Nouveau poste, nouveau territoire : j’ai tout à découvrir ici », lance-t-il avec enthousiasme, prêt à faire ses premiers repérages sur le terrain. Une mission qu’il a d’ailleurs déjà entreprise, depuis son arrivée, en allant à la rencontre des habitants, des élus et des différentes unités répartis sur son territoire.

Source : Bien Public.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.