Montauban. Jedï, la chienne des gendarmes qui a retrouvé 33 personnes disparues, est morte

La chienne Jedï, qui avait retrouvé 33 personnes en opération en Midi-Pyrénées, est morte lundi 11 juillet 2022. Elle venait de l’équipe cynophile de la gendarmerie de Montauban.

Jedi, chienne piste pour l’équipe cynophile de la gendarmerie de Montauban, et son maître l’adjudant Sylvain Bauville. (©DR)

33 personnes retrouvées en opération dont 14 sauvées, et 5 malfaiteurs arrêtés.

Voici les exploits de la femelle berger allemand, Jedï. Elle, qui officiait dans l’équipe cynophile de la gendarmerie de Montauban (Tarn-et-Garonne) avec l’adjudant Sylvain Bauville, s’en est allé lundi 11 juillet 2022. Jedï avait 8 ans et devait prendre sa retraite l’an prochain. Elle se battait depuis quelques jours contre une maladie soudaine. 

6 ans de service 

« On a eu des débuts compliqués avec Jedï, rien n’était prévu et pourtant, le résultat a été là », confie l’adjudant Sylvain Bauville. C’est en 2016, lors d’un stage de sauvetage, qu’il récupère Jedï à ses côtés. « Je venais de perdre un chien, je n’étais pas prêt à en avoir un autre. Pourtant, ça l’a fait. On a, au début, travaillé sur la défense avec elle, mais elle n’avait pas d’agressivité. Alors on est revenu sur le sauvetage. » 

Jedï venait de recevoir, à Montauban, la médaille de bronze de la défense nationale à titre exceptionnel en février 2022. (©DR)

Une décision payante : « dès sa première intervention sur le terrain, elle a trouvé un malfaiteur ». Et elle ne s’est pas arrêtée. Au total, Jedï et l’adjudant Bauville ont été appelés sur 170 opérations dans le sud de la France, notamment en MidiPyrénées. Ils ont retrouvé 33 personnes, dont 14 vivantes et 5 malfaiteurs. 

Deux sauvetages récents ont marqué l’adjudant :

« L’an dernier, Jedï a retrouvé un enfant de 2 ans et demi perdu dans la forêt en Aveyron. C’était un moment très fort, et quelques temps après c’est une vieille dame qu’elle a retrouvée perdue aussi. L’émotion que l’on a quand on découvre ces personnes vivantes, ce sont les meilleurs souvenirs. »Adjudant Sylvain Bauville

Jedï en sauvetage 

De ses sauvetages, ce que la gendarmerie de Montauban retient, c’est sa « vaillance et son courage ». L’adjudant Bauville évoque, lui, un souvenir avec le sourire : « quand on venait de retrouver la vieille dame perdue, elle était avec son tout petit chien. Quand elle l’a vu, Jedï a voulu le croquer sur place ». 

Décorée en février 

Pour ses exploits sur le terrain, la chienne avait reçu, le 16 février 2022, la médaille de bronze de la défense nationale à titre exceptionnel, remise par le colonel Hervé Jaillot, à la caserne de la Mire à Montauban. « Pour moi elle a écrit l’histoire avec ces résultats », confie son maitre Sylvain Bauville

Source : Actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.