Meucon. Retrouvé mystérieusement brûlé : les conclusions de l’enquête

Février 2016, un homme avait été retrouvé gravement brûlé et errant sur une route, à Meucon (Morbihan). La gendarmerie a bouclé l’affaire.

Février 2016, un homme avait été retrouvé gravement brûlé et errant sur une route, à Meucon (Morbihan). La gendarmerie a bouclé l’affaire. | Infographie Ouest-France

En février 2016, un homme avait été retrouvé gravement brûlé et errant sur une route, à Meucon (Morbihan). La gendarmerie a bouclé l’affaire. Un an après l’accident, on en sait un peu plus sur ce drame. Les gendarmes ont trouvé les réponses aux nombreuses questions qu’ils se posaient.

Le 24 février 2016, entre 21 h et 23 h, un homme de 35 ans est découvert errant, près de l’échangeur de la route de Pontivy et de celle de Meucon. Il a tenté d’arrêter les automobilistes à hauteur de la sortie de la 2×2 voies, sur la D778, en direction de Saint-Jean-Brévelay. Un automobiliste, voyant l’homme déambuler, a alerté les secours.

Le véhicule de l’aide-soignant est retrouvé, quelques mètres en amont, encastré dans un pylône électrique. La victime, originaire de Plaudren, a été retrouvée très gravement brûlée, à différents endroits du corps. Selon les gendarmes, l’intérieur de son corps et les pieds étaient brûlés au 3e degré.

Amputé d’un bras

Durant plusieurs jours, les gendarmes vont explorer plusieurs pistes, sans pouvoir entendre la victime, plongée dans un coma artificiel. La foudre s’est-elle abattue sur le conducteur, lorsque celui-ci est sorti du véhicule ? A-t-il été touché par un arc électrique ?

« Il s’agissait en réalité d’un acte désespéré. L’homme est monté en haut du pylône et s’est électrocuté avec les câbles. Il a malheureusement été amputé d’un bras », explique un enquêteur de la gendarmerie du Morbihan.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.