Maintien de l’ordre du 14 juillet à Paris : un fiasco où la vie de nos collègues a été gravement exposée par une chaîne de commandement défaillante

Capture

Des collègues de la compagnie de circulation intégrés au dispositif de maintien de l’ordre du 14 juillet (coupe d’Afrique des Nations) ont été attaqués place de Verdun à Paris.

Alors que 16 policiers faisaient face à plus de 400 assaillants déterminés à les lyncher et qu’aucun renfort n’était disponible, « TNZ1 circulation » – la v…oix du Préfet de police – a ordonné à nos collègues de ne pas reculer et de tenir le point !

Bilan ? Le point a été tenu quelques instants supplémentaires avant que les collègues ne soient obligés de reculer face à la violence des émeutiers.. Au final, des collègues de la compagnie de circulation ont été blessés et des véhicules administratifs dégradés..

France police – Policiers en colère dénonce le manque de coordination entre les trois stations directrices TNZ1 – TNZ1 circulation et TNZ1 750.

Le manque de coordination entre ces trois commandements de la PP entraîne des dysfonctionnements sur le terrain pour nos collègues.

En outre, il est scandaleux d’impliquer dans des missions relevant purement du maintien de l’ordre des policiers qui n’ont ni la formation ni l’équipement nécessaire pour faire face à ce type de situations.

Par miracle, le pire a été évité le 14 juillet.. L’état des véhicules témoigne de la violence de l’attaque..

Nos collègues ont fait un rapport détaillé sur ces graves incidents. France Police – Policiers en colère les accompagne dans le suivi de ce dossier que monsieur le préfet de police Lallement ne saurait ignorer.

véhicule police attaqué le 14 juilletcar police attaqué 14 juillet

Source : France Police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.