Madame Déviers Joncour témoigne…

«A chaque fois que vous vous retrouvez à penser comme la majorité des gens, faites une pause, et réfléchissez…» Mark Twain

https://twitter.com/Carterj37919661/status/1503447981969666048?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1503447981969666048%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=http%3A%2F%2Fechelledejacob.blogspot.com%2F2022%2F03%2Fblog-post_340.html

Source : L’Echelle de Jacob

Il semblerait que le tweet ci-dessus a été supprimé, aussi nous publions la vidéo youtube en entier et un article du média en 4 4 2

NARRATIVE by Marc Moustacakis #14 | Christine Deviers Joncour

OVALmedia en Français 3,11 k abonnés

Au centre des scandales Elf Aquitaine et des rétro commissions des frégates de Taïwan dans les années 90, Christine Deviers Joncour, après des décennies de silence, accepte de se confier devant nos caméras. Cette interview exclusive accordée à OVALmedia nous fait plus que nous replonger dans la rocambolesque affaire Elf de l’époque ayant éclaboussé les plus hautes sphères de l’Etat. A l’occasion de cette interview, Christine Deviers Joncour, nous livre aussi sa vision du politique et de l’élite qui nous gouverne. Derrière le rideau, les choses ont-elles changé ?

Retrouvez le site officiel et les publications de Christine Deviers Joncour :http://christinedeviersjoncour.com

Source ; Youtube

Christine Deviers-Joncour raconte l’obsession de Jacques Attali : la dépopulation !

Publié le

Christine Deviers-Joncour, cette fille d’instituteurs, a côtoyé les grands de ce monde, au point d’en connaître la laideur et toute la haine qu’ils portent contre les petites gens, ces petites fourmis méprisables qu’il faudrait broyer. Dans cette interview exclusive accordée à OVALmedia, elle déclare : « Il n’y a absolument aucun respect pour le peuple et je trouve que le dernier président l’a montré. Vous vous rappelez tout ce qu’il a dit sur le peuple français ? Inculte, réfractaires, qu’il n’a rencontré que des ratés sur les halls de gare. Il n’aime pas le peuple. Quand ils arrivent à ces hauteurs de pouvoir, ils méprisent le peuple. La révolution de 1789 a amené ces gens-là en France. »

Au détour des frégates de Taïwan ou d’Elf Aquitaine, Christine Deviers-Joncour dénonce l’élite et rappelle l’obsession de Jacques Attali de la surpopulation : « D’après les propos d’Attali, il l’annonce clairement et ce que j’entendais parler à l’époque, ça parlait de dépopulation tout le temps. Qu’on était trop nombreux, que le peuple est pollué… je l’ai entendu, j’invente rien. »

https://youtube.com/watch?v=DTFP9ccTXFg%3Fstart%3D3498%26feature%3Doembed

Source : Le Média en 4-4-2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.