M Vaccin du gouvernement ne sait pas si les thérapies géniques à ARN protègent vraiment, notamment les personnes âgées

m_alain_fischer_2_field_mise_en_avant_principale_0

M Vaccin du gouvernement ne sait pas si les thérapies géniques à ARN protègent vraiment, notamment les personnes âgées

FranceSoir

Suite à l’annonce du début des vaccinations le 27 décembre à l’aide de la thérapie génique à ARNm de Pfizer, la plate-forme française Covireivac, coordonnée par l’INSERM, chargée de mener des essais cliniques de vaccins concurrents s’inquiète.

Dans une courte video intitulée “A quoi vont servir les essais de Covireivac alors que de vaccination va commencer ?” elle interroge le Professeur Alain Fischer, immunologue et Monsieur Vaccin du gouvernement.

close
volume_off

Alors que les données de Pfizer étaient connues à ce moment, on a là, grosse surprise, un discours de vérité qui tranche grandement avec le discours sans nuance de Monsieur Véran ministre de la Santé:

Le Professeur Fischer ne sait pas actuellement si les “vaccins” à ARN qu’ils jugent “efficaces à court terme” protègent vraiment les personnes car il faudra plusieurs mois pour avoir des données sur les dosages d’anticorps notamment chez les personnes âgées.

C’est gentil de rassurer les promoteurs de la plate-forme Covireivac mais du coup, on dit quoi aux personnes qui vont recevoir une injection ? Qu’elles vont servir de cobayes humains ou de “rats” de laboratoire ?

Ecoutez le « Monsieur Vaccin » du gouvernement :

Merci @VirusWar pour sa diligence citoyenne répétée.

Source : France Soir

Répondre à Christophe Desmaris Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *