Lutte contre les cairns. Épierrage de la Pointe du Raz

4005687_517x330pDans le cadre de la lutte contre la prolifération des cairns, une promotion de 117 élèves de l’école de gendarmerie de Châteaulin a participé à l’épierrage de la Pointe du Raz.

Une opération d’épierrage a eu lieu à la Pointe du Raz samedi. Cette action menée conjointement avec une promotion de 117 élèves de l’école de gendarmerie de Châteaulin, les services du Syndicat Mixte ainsi que la communauté de communes, avait pour objectif de lutter contre la prolifération des cairns.

De nombreux visiteurs de la Pointe du Raz s’adonnent à la construction d’empilements éphémères et par le descellement des pierres contribuent à la disparition du tapis végétal. C’est la raison pour laquelle les instances dirigeantes du syndicat mixte de la Pointe du Raz ont opté pour la suppression des matériaux afin d’endiguer cette pratique et son corollaire d’érosion irréversible du site. Sensibilisés à ce problème environnemental, les élèves gendarmes ont choisi, dans le cadre de leur « défi social », de s’impliquer, sur un week-end de permission, dans cette action de protection du littoral.

 

Plusieurs tonnes de pierres enlevées

Après le briefing matinal dans l’auditorium de la maison du site, les différentes équipes se sont réparties sur le terrain sous le commandement du chef d’escadron Le Moine. Les futurs gendarmes et leurs officiers ont ainsi récupéré plusieurs tonnes de pierres qui seront ultérieurement utilisées pour l’entretien des chemins et des sentiers de randonnée du Cap-Sizun. Cette opération a été aussi l’occasion de procéder à l’arrachage de la ravenelle, plante invasive, colonisatrice du site.
Contact

Syndicat mixte de la Pointe du Raz 02 98 72 67 18.

Source : Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.