«L’UNION fait la force» dites-vous?

Le 12 novembre 2020 nous avions déjà publié une lettre de Mélanie intitulée “Lettre ouverte à nos gardiens de la PAIX

Cette lettre a eu un franc succès qui a provoqué des commentaires élogieux et de soutien. Néanmoins quelques “Trolls” ont quand même fait leur apparition avec leurs propos chargés de haine ou de moquerie.

Ces Trolls ne méritaient même pas le temps d’une réponse pourtant Mélanie nous fait le plaisir de reprendre la plume qu’elle sait manier avec art.

Merci Mélanie de refaire le monde par l’écriture et de le partager par la lecture avec nous.

 

Capture d’écran 2020-11-14 à 16.26.42

Suite à mes aveux d’amour et de paix dans ma lettre ouverte à nos gardiens de la PAIX, les réactions ne se sont pas fait attendre.

 

Au plus grand nombre, de beaux messages, complices de mes valeurs, confirment ma raison d’espérer.Puis, quelques rébellions infondées, pour ne pas dire fantasques, à travers lesquelles chacun y va de son propre diagnostic:

 

Je dois sûrement être une inculte en voie de développement politico-illico-spirito intellectuel?

 

Ou encore une nénette plus soucieuse de la couleur de son vernis plutôt que du fracas des français qui OSENT s’exprimer?

 

Non… je dois sûrement me nourrir de cette philosophie féerique bien connue de notre chère et vénérée CANDY?

 

Mais la plus édifiante: cela ne peut être autrement , je suis forcément pro-police!

 

Constat qui ébranle : nous ne mettons plus des gens dans une case, nous condamnons chaque émotion à une caste.

 

Cela prête à sourire, surtout pour ceux qui partagent ma vie. Je précise donc, en guise de droit de réponse, ni tomber dans le piège des médias de la peur, ni céder à la menace de l’épée de Damoclès des jours à venir.

 

Je confie également avoir retiré mon enfant de l’institution «éducative». Celle qui,au sein de ses 4 murs aseptisés, ne peut plus cacher sa surdité face aux véritables besoins de CHAQUE enfant.

 

Ma réponse au masque? Mon sourire est bien plus important qu’une amende presque dissuasive.

 

Puis je vous laisse libre de deviner mon avis sur les tests et les attestations…

 

Ceci étant dit, je peux comprendre le pardon difficile pour certains, voire l’implacable pulsion à venger les plus faibles injustement anéantis.

 

Et pourtant…Je refuse d’offrir mon humanité à ce genre de combat qui, à la fin, ne se retourne que contre soi. Je laisse la vie s’en charger d’elle-même.

 

Ma conscience m’alarme surtout sur le devenir et sur ce que je dirai à mon enfant dans 10 ou 20 ans. J’espère lui dire comment nous avons GAGNÉ. J’espère même voir sur son visage une sorte de fierté, identique à celle que nous avions lors de conversations intimes avec nos aînés aujourd’hui ouvertement éradiqués.

 

Notre seul ennemi? La peur. Celle qui s’immisce confortablement dans les méandres de nos vies, à se demander si demain «le bruit effroyable des bottes » ne sera pas notre prochain quotidien.

 

Je vous avoue que le plus alarmant est l’absence de réactionsde nos «gardiens de la paix”. Peut-être sont-ils trop occupés à vaquer à NOS obligations… mais je ne perds pas espoir.

 

Vous aurez compris, je ne suis en combat ni contre personne ni même contre quelconque entité, si ce n’est contre la morbidité ambiante actuelle.

 

Je laisse le soin d’être à genoux aux personnes qui ne se respectent pas.

 

SVP,le seul courage qu’il nous est demandé en ces jours, vous l’avez TOUS: VIVRE!

 

La mort traîne sur les plateaux, rôde dans les rues, coupe la parole aux grands esprits et hante nos rêves. Elle déteste la vie, la craint secrètement et la manipule. Elle jette de la poudre aux yeux mais elle sait que le match est déjà joué: la VIE est bien plus forte.

 

Évidemment, cette mort ne se laisse pas faire alors elle use de tous les maux et s’accapare de tout ce qui pourrait ressembler à une lueur d’espoir.

Nous sommes 5 minutes avant le KO, qui gagnera?

 

Donc vous TOUS, gardiens de l’humanité, je vous aime et je compte sur vous.

 

Mélanie L.

Capture d’écran 2020-11-14 à 16.30.28Angel in the clouds

 “gardiens de l’humanité”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *