« L’ordinateur portable de l’enfer » : les secrets de Hunter Biden

« L’ordinateur portable de l’enfer »  : l’expression est de Donald Trump. Le père et le fils Biden continuent de se défendre, même avec des preuves contre eux.

Le contenu de l’ordinateur portable de Hunter Biden, que Donald Trump a qualifié de « l’ordinateur portable de l’enfer « , fait toujours l’objet d’une enquête du FBI. Lorsque des parties du contenu ont commencé à fuiter dans  les médias, Facebook et Twitter ont tenté d’empêcher la diffusion. Les liens de la famille Biden avec la Chine sont considérés par beaucoup comme une menace sérieuse pour la sécurité nationale des États-Unis.

En avril 2019, Hunter Biden a renvoyé trois ordinateurs endommagés par l’eau pour réparation, mais ne les a plus jamais récupérés. Après plusieurs mois d’attente, le réparateur commence à vérifier les fichiers de l’ordinateur qu’il a réussi à sauver. Préoccupé par le contenu, il contacte le FBI.

En décembre 2019, le FBI récupère l’ordinateur. Avant de remettre l’ordinateur, le réparateur fait une copie de son contenu. L’élection primaire américaine est sur le point de commencer et le président américain de l’époque, Donald Trump, est menacé par la Cour suprême.

Le réparateur, bien conscient que Hunter Biden est le fils de Joe Biden, divulgue sa copie du disque dur à Rudy Giuliani, qui travaillait alors comme avocat personnel de Donald Trump. Giuliani, à son tour, partage le contenu avec NY Post, qui publie un article .

TOUT SOURIRE

L’ordinateur portable de Hunter Biden contenait des photos de choc montrant des dents détruites avant les fausses dents et en train de poser sur une photo torride.

https://www.the-sun.com/news/2663925/hunter-biden-laptop-photos-teeth-ruined-by-drugs-prostitutes/

Tout au long de la vidéo , Hunter et la femme non identifiée semblent se droguer sur la table de chevet

Le vrai visage du fils Biden (photos extraites de son disque dur, les tatouages sont bien les siens). 

https://www.dailyadvent.com/news/1520326f4d1b0d64ef0550e11cd4ab6f-New-Video-Shows-Naked-Hunter-Biden-Claiming-Russians-Stole-Another-Laptop-Says-They-have-videos-of-me-doing-crazy-Fing-sex

Paiements aux prostituées

Hunter a effectué un certain nombre de paiements à diverses femmes, qui apparaissent comme des paiements à des prostituées pour des services sexuels. Les paiements coïncident avec l’horodatage sur des photos et des vidéos sur l’ordinateur à caractère sexuel, où Hunter apparaît avec diverses femmes.

Une enquête du Sénat a révélé que Hunter payait, entre autres, des femmes russes et ukrainiennes ayant un « lien avec la prostitution », mais qu’il ne peut ni confirmer ni exclure qu’il en ait effectivement payé six.

Le FBI enquête toujours sur Hunter Biden pour fraude, évasion fiscale et blanchiment d’argent. Ses affaires en Chine et en Ukraine sont d’un très grand intérêt. Le contenu de l’ordinateur de Hunter serait une mine d’or dans l’enquête. 

De la pédopornographie sur l’ordinateur de Hunter Biden

Parmi le matériel trouvé sur l’ordinateur de Hunter Biden, il devait également y avoir un grand nombre de photos de lui prenant de la drogue et ayant des relations sexuelles, mais aussi des photos de mineurs – matériel qui a maintenant été remis à la police par l’ancien maire républicain de New York Rudy Giulani.

https://samnytt.se/uppgifter-barnpornografi-pa-hunter-bidens-dator/

2020 : interrogé sur le fils Biden, Donald Trump le qualifie de « criminel ».

Et aux journalistes : « vous êtes aussi des criminels pour ne pas en parler  » :

Hunter Biden est une cible parfaite pour le chantage en particulier par la Chine.

Hunter Biden, avec ses problèmes de toxicomanie (accro au crack et à la cocaïne) et ses antécédents de relations corrompues, est une « cible parfaite » pour les opposants politiques et les services de renseignement des pays étrangers.

– Si les services de renseignement sont tombés sur les images, elles peuvent être utilisées contre Hunter Biden à des fins d’extorsion.Certaines officines peuvent faire pression sur lui pour l’obliger à certaines choses.

L’affaire Hunter Biden va dépasser le scandale Epstein

Plusieurs images ont fait surface à partir de l’ordinateur portable, permettant aux gens de voir qui est le vrai Hunter Biden.

Joe Biden ne survivra sans doute pas politiquement à ce scandale. Beaucoup d’entre vous ne comprennent toujours pas l’ampleur de ce qui les attend. Il ne s’agit en réalité pas seulement d’évasion fiscale. Il ne s’agit pas seulement du fait qu’il a encaissé, par l’intermédiaire de son fils, des millions issus de transactions de corruption illégales avec des oligarques de Chine et d’Ukraine. Il s’agit du fait qu’il savait que son fils, accro au crack, exploitait sexuellement sa nièce de 14 ans. Et il n’a rien fait pour l’empêcher. Il a étouffé l’affaire. On ne survit pas politiquement à ça quand ça se sait.

La mère de l’enfant  a même témoigné devant des enquêteurs fédéraux

La mère de l’un des enfants de Hunter Biden a répondu aux questions des enquêteurs fédéraux enquêtant sur les transactions financières de Biden, selon son avocat. Ils enquêtent sur des délits fiscaux potentiels et qui comprend l’examen des enregistrements de transactions avec une banque en Chine, selon une assignation à comparaître devant un grand jury.

Lire aussi : Lumière sur l’ordinateur portable d’Hunter Biden, le fils du Président des États-Unis

En plus, 8 scandales supplémentaires sont en train d’être révélés par le fameux ordinateur portable du fils de Joe Biden. Les médias qui criaient à la désinformations sont maintenant obligés de l’admettre.

L’un de ces plus gros scandale étant le rôle joué par le fils Biden en Ukraine.

Hunter Biden avait sur son ordinateur portable des clés de cryptage du ministère de la Défense qu’aucun simple citoyen ne devrait avoir.

La corruption semble être très profonde, et donc très peu de choses ont été mises au jour.

 AND Magazine

« Pourquoi Hunter Biden avait-il des clés de chiffrement du ministère de la Défense sur son ordinateur portable ?« 

L’analyse en cours du disque dur de l’ordinateur portable de Hunter Biden a révélé la présence de plusieurs « clés de chiffrement » du ministère de la Défense. Ces clés permettent d’accéder aux comptes de messagerie et aux bases de données du ministère de la Défense. Le nombre exact de ces clés est encore inconnu. Il pourrait y en avoir des dizaines.

Les clés sont connues sous le nom plus officiel de « certificats de cryptage racine ». Certaines d’entre elles semblent avoir des dates d’expiration inhabituellement longues, certaines durant vingt ans ou plus.

De telles clés ne devraient pas se trouver sur un ordinateur portable personnel, quel qu’il soit, et il n’y a aucune raison connue pour qu’Hunter Biden soit en possession de ces clés…..

Un expert technique en informatique qui conseille l’équipe de Maxey a émis l’hypothèse que les clés présentes sur l’ordinateur portable de Hunter auraient pu permettre à ce dernier de créer des comptes de messagerie jetables sur les serveurs du ministère de la Défense et de faire transiter ses communications personnelles et professionnelles par ces serveurs pour échapper à la détection. Un tel arrangement serait en fait une version beaucoup plus sophistiquée de l’utilisation par Hillary Clinton de son serveur « homebrew » pour échapper à la surveillance de ses communications lorsqu’elle était secrétaire d’État..…

Des documents le confirment : le fils cocaïnomane de Biden a bien financé un laboratoire biologique en Ukraine

On savait que le gouvernement américain gérait des laboratoires d’armes biologiques sur le territoire ukrainien.

On sait maintenant que le fils Biden finançait des programmes de guerre biologique dans ces laboratoires.

Les courriels publiés par le Daily Mail montrent que Hunter Biden a contribué à obtenir des millions de dollars de financement pour Metabiota, un sous-traitant du ministère de la défense spécialisé dans la recherche sur les maladies à l’origine de pandémies. Dans de mauvaises mains, ils pourraient être utilisés comme armes biologiques.

Le Congrès était averti

Plus tôt en mars, des responsables américains ont averti le Congrès que « les forces russes pourraient tenter de prendre le contrôle » de ces « installations de recherche biologique ». Ils craignent que des maladies infectieuses, mortelles et des toxines ne se retrouvent entre les mains des Russes. Le projet est devenu un problème de sécurité nationale pour l’Ukraine lorsque les forces russes ont envahi le pays.

L’ancien fonctionnaire de la CIA Sam Faddis, qui a examiné le contenu de l’ordinateur de Hunter, note que dans ses contacts avec Burisma, Metabiota a lancé l’idée de biolabs en Ukraine comme « un moyen d’assurer l’indépendance du pays vis-à-vis de la Russie ».

– On peut se demander quel est le véritable objectif de cette entreprise. C’est très étrange », dit-il.

Faddis considère que la tentative de Hunter de former un partenariat entre Burisma et Metabiota est inquiétante.

L’implication de Hunter Biden soulève des questions

– Son père était alors le vice-président des États-Unis chargé des relations avec l’Ukraine. Alors pourquoi Hunter Biden, non seulement siégeait-il au conseil d’administration d’une société gazière ukrainienne suspecte, mais essayait-il également de la relier à une société travaillant sur la recherche d’armes biologiques, se demande M. Faddis.

Selon M. Faddis, les doutes concernant les transactions de Hunter Biden en Ukraine doivent être examinés plus avant. Selon le ministère américain de la défense, aucune activité non autorisée n’a eu lieu dans les installations de recherche, mais uniquement des recherches visant à développer des systèmes d’alerte pandémique.

– Nous ne sommes pas sûrs que c’est tout ce qui se passait. La question demeure : pourquoi Hunter Biden est-il impliqué ? Pourquoi le fils du vice-président, un type qui n’a pas d’autres caractéristiques que son addiction à la cocaïne, est-il au cœur de cette affaire, demande Faddis .

Daily Mail :

EXCLUSIF : Hunter Biden a aidé à obtenir des millions de dollars de financement pour un entrepreneur américain en Ukraine spécialisé dans la recherche d’agents pathogènes mortels, selon des courriels envoyés par ordinateur portable, ce qui soulève de nouvelles questions sur le fils disgracié de l’ancien vice-président.

Le gouvernement russe a tenu une conférence de presse jeudi, affirmant que Hunter Biden avait aidé à financer un programme de recherche militaire américain sur les « armes biologiques » en Ukraine.

Ces allégations ont toutefois été qualifiées de stratagème de propagande éhonté visant à justifier l’invasion de l’Ukraine par le président Vladimir Poutine et à semer la discorde aux États-Unis.

Mais les courriels et la correspondance obtenus par le DailyMail.com sur l’ordinateur portable abandonné de Hunter montrent que ces allégations pourraient bien être vraies.

Les courriels montrent que Hunter a aidé à obtenir des millions de dollars de financement pour Metabiota, un entrepreneur du ministère de la Défense spécialisé dans la recherche sur les maladies à l’origine de pandémies.

Il a également présenté Metabiota à une entreprise gazière ukrainienne corrompue, Burisma, pour un « projet scientifique » impliquant des laboratoires de haute sécurité biologique en Ukraine.

Le fils du président et ses collègues ont investi 500 000 dollars dans Metabiota par l’intermédiaire de leur société Rosemont Seneca Technology Partners.

Ils ont levé plusieurs millions de dollars de fonds pour la société auprès de géants de l’investissement, dont Goldman Sachs.

Source : Résistance Républicaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.