Loire-Atlantique. 45 gendarmes pour interpeller trois agresseurs

Une arme à feu a été retrouvée au domicile d'un des trois agresseurs.

Une arme à feu a été retrouvée au domicile d’un des trois agresseurs. | DR

Trois hommes, âgés de 33 et 34 ans, ont été interpellés près de Nantes et en Vendée, ce lundi 6 février. En mai 2016, ils avaient agressé un jeune Parisien de 32 ans, le frappant à coups de poing au visage et le menaçant avec une arme pour lui dérober… 95 € et du tabac.

Une vaste opération de gendarmerie a été menée, ce lundi 6 février, en Loire-Atlantique et en Vendée, mobilisant 45 gendarmes de la compagnie de Nantes, des pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig) de Nantes et des Sables d’Olonne, ainsi que des équipes cynophiles.

Leur objectif : trois hommes, 33 et 34 ans, domiciliés en Loire-Atlantique et en Vendée. Inconnus de la justice, ils étaient recherchés dans le cadre d’une enquête de vol avec violence.

Le 29 mai 2016, ils avaient agressé un Parisien rencontré lors d’une manifestation à Paris. À sa descente du train, le jeune homme de 32 ans avait été conduit dans un chemin isolé, où il avait été frappé au visage et menacé avec une arme de poing.

Les agresseurs ont été retrouvés après plusieurs mois d’enquête. Une arme de poing, un tonfa, une batte de base-ball, une petite matraque et des produits stupéfiants (cinq têtes d’herbe de cannabis) ont été retrouvés lors des perquisitions de leur domicile. Les trois hommes ont été placés en garde à vue.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.