L’impatience d’une Association sanctionnée par le Conseil d’Etat.

01SDF

 

Le président fondateur de GendXXI a t’ il cru que son association, domiciliée dans son logement de fonction, se retrouvait dans la même situation que celle qu’il avait personnellement connu en 2010 ? En effet, son départ en retraite  le contraint à la restitution de son appartement de fonction et met de facto GendXXI à la rue ?

C’est du moins ce qu’affirme Renaud Marie de Brassac dans un article publié sur l’Adefdromil et intitulé : L’impatience de Gend XXI sanctionnée par le Conseil d’Etat.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.