Lézat-sur-Lèze. La gendarmerie passée en revue

Le capitaine Benoît Chevillard et l'adjudant Tanguy Chomez./Photo DDM.

Le capitaine Benoît Chevillard et l’adjudant Tanguy Chomez./Photo DDM.

En tenue d’apparat mais pas moins accessibles qu’un jour ordinaire, les six gendarmes de la brigade de Lézat et leurs supérieurs se sont réunis dans la salle du conseil, en présence de quelques maires du canton, à l’occasion de l’inspection annoncée. Une inspection et une rencontre avec les élus pour évoquer le travail de terrain effectué quotidiennement et mis en exergue par l’adjudant Tanguy Chomez : «En 2013, la brigade a comptabilisé 11 343 heures, ce qui représente 9 h 23 par jour et par gendarme. La prévention de proximité représente à elle seule plus de 45 % de notre activité totale, contre 24 % au niveau national ; la prévention routière, contrôle des flux environ 10 % de l’activité et 282 infractions relevées. Et nous n’avons eu à déplorer qu’un seul accident, malheureusement mortel. L’activité judiciaire a progressé pour passer de 7,5 à 9, 2 %, 343 procédures judiciaires ont été établies ; dans le même domaine, 5 personnes ont été placées en garde à vue, dont 3 écrouées. L’activité judiciaire est montée en puissance et n’a cessé de progresser sur les quatre dernières années : 38 personnes ont été mises en cause durant cette année».

Les autres faits concernent les atteintes aux biens, qui sont passés de 33 en 2012 à 52 en 2013, mais avec des résolutions plus importantes et une très légère diminution des cambriolages. Les atteintes aux personnes ont baissé de 25 % : violences physiques, violences sexuelles, menaces et outrages ont connu leur élucidation.

Profitant de cette réunion, l’adjudant Chomez félicitait deux brigadiers adjoints pour leur brillante réussite au concours d’entrée à l’école de gendarmerie, Virginie Moreno et Dorian Vieira. Le capitaine Benoît Chevillard, commandant la compagnie, félicitait à son tour la brigade pour son implication de tous les instants, sa parfaite connivence avec notamment la brigade du Fossat depuis janvier 2013 et les bons rapports avec les élus. Toutefois, il soulignait l’augmentation des escroqueries sur Internet et incitait les maires à plus de prévention chez leurs administrés. De leur côté, Jean-Claude Courneil et Jean-Luc Couret se sont dit très satisfaits des bonnes relations entre eux et que l’avenir de la brigade soit scellé.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.