L’état d’Uttar Pradesh, en Inde, annonce qu’il est exempt de COVID-19, prouvant l’efficacité de l’Ivermectine

L’OMS félicite l’Uttar Pradesh pour la gestion de la pandémie:

https://t.co/8BxlJwBYob?amp=1

Le protocole, c’est le kit ZIVERDO https://twitter.com/jjchamie/status/1440172118616907787/photo/1

The Gateway Pundit a précédemment rapporté que les cas de COVID sont en chute libre en Inde grâce à de nouvelles règles qui promeuvent l’Ivermectine et l’hydroxychloroquine auprès de sa population massive. Les 33 districts de l’Uttar Pradesh (UP), en Inde, sont désormais exempts de COVID-19, a informé le gouvernement vendredi. Le taux de guérison a augmenté jusqu’à 98,7 %, ce qui prouve l’efficacité de l’IVERMECTINE dans le cadre du « modèle de contrôle du COVID-19 de l’Uttar Pradesh ». Bien sûr, les médias ne mentionneront pas que l’Ivermectine est utilisée pour le traitement du COVID-19.

Cet État, dont la population est estimée à 241 millions d’habitants en 2021, est le plus peuplé d’Inde. Cela représente près des deux tiers de la population des États-Unis en 2021 et pourtant, cet État est désormais une nation sans COVID-19.

Alors, qu’est-ce que les États-Unis pourraient faire de mal ? Demandons au Dr Fauci.

Le Hindustan Times a fait état de ce grand développement :

Dans l’ensemble, l’État compte un total de 199 cas actifs, tandis que le taux de positivité est descendu à moins de 0,01 %. Le taux de guérison, quant à lui, s’est amélioré pour atteindre 98,7 %. Selon le bulletin de santé de l’État, l’Uttar Pradesh n’a signalé que 11 nouveaux cas de Covid-19 et aucun décès au cours des dernières 24 heures.

India Today en a également parlé le 31 août dernier :

Le nombre de cas actifs dans l’Uttar Pradesh est tombé à 269, tandis que le pourcentage de cas actifs par rapport au total des cas confirmés est de 0 %.

Le nombre de dossiers actifs, qui avait atteint le chiffre record de 3 10 783 en avril, a été réduit de plus de 99 %.

Les nouveaux cas de Covid-19 dans l’état sont restés en dessous de 100 pendant 50 jours consécutifs.
Sur les 1 87 638 échantillons testés au cours des dernières 24 heures, 21 se sont révélés positifs. Au cours de la même période, 17 autres patients se sont rétablis de l’infection, ce qui porte à plus de 16 86 182 le nombre de personnes rétablies à ce jour. (Ces chiffres sont en lakhs, la virgule est donc différente aux États-Unis. 1,87,638 lakh est 187,638)

L’Uttar Pradesh est le premier État indien à utiliser l’Ivermectine de manière précoce et préventive chez tous les contacts familiaux. Cet État est l’un des cinq États indiens où le nombre de cas de COVID est le plus faible, malgré un faible taux de vaccination de 5,8 % de personnes entièrement vaccinées, contre 54 % aux États-Unis.

Source : PGibertie

Répondre à azerty Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *