Les Laboratoires Biologiques Américains en Ukraine !

Les Laboratoires Biologiques Américains créés par Hunter Biden et des Agences Américaines en Ukraine ont tenté de créer des épidémies contrôlées ! 

Voltairenet.org :

Le 13 mai 2022, la Fédération de Russie a présenté de nouveaux éléments au Conseil de sécurité relatifs aux programmes de recherche militaire US en Ukraine. 
Il s’agit notamment des expériences biologiques menées à leur insu sur des malades mentaux ukrainiens à l’hôpital psychiatrique n°1 (village de Streletchyé, région de Kharkov) et sur l’utilisation délibérée d’un agent tuberculeux pour infecter la population du district de Slavianoserbsk (République populaire de Lougansk). 
Les documents saisis par la Russie attestent que quatre géants de la pharmacie, les laboratoires Pfizer, Moderna, Merck et Gilead, participaient à ces expériences. 
Intervenant en duplex vidéo, le secrétaire général adjoint des Nations unies chargé du désarmement, Thomas Markram, a assuré que son organisation ignorait tout de ces programmes et ne pouvait elle-même s’en saisir. Il a appelé les participants à résoudre pacifiquement ce problème en utilisant les procédures des articles V et VI de la Charte. 
Les ambassadeurs des pays membres de l’Otan ont tous nié les accusations russes et dénoncé de la désinformation. 
Au contraire, l’ambassadeur chinois Dai Bing a déclaré que ces éléments effrayants devraient soulever l’inquiétude de toute la communauté internationale. 
Selon la presse US, le programme de recherche militaire biologique du Pentagone a été organisé en Ukraine par la société Rosemont Seneca Technology Partners (RSTP) créée par Hunter Biden (fils du président Joe Biden) et Christopher Heinz (beau-fils de John Kerry).

Bonus et Vidéo :
Le ministère russe de la Défense continue d’étudier des documents sur la mise en œuvre de programmes biologiques militaires des États-Unis et de leurs alliés de l’OTAN sur le territoire de l’Ukraine. Des documents explosifs révèlent comment ces laboratoires biologiques ukrainiens ont tenté de créer des épidémies contrôlées, dont le coronavirus. […] 
Des documents sensibles sur les laboratoires biologiques supprimés par l’ambassade américaine et publiés par GreatGameIndia ont révélé que c’est l’ancien président américain Barack Obama lui-même qui a autorisé la construction de laboratoires biologiques en Ukraine pour la création d’agents pathogènes dangereux. […] 
Une société d’investissement dirigée par Hunter Biden, le fils du président américain, était l’un des principaux soutiens financiers des laboratoires biologiques ukrainiens et d’une société de surveillance et de réponse aux pandémies qui s’est engagée à identifier et à aliéner des agents pathogènes mortels dans les laboratoires ukrainiens tout en obtenant des fonds du ministère de la Défense de l’administration Obama.

Le stratagème implique de grandes sociétés pharmaceutiques, dont Pfizer, Moderna, Merck et la société Gilead, affiliée à l’armée américaine. Des experts américains travaillent à tester de nouveaux médicaments qui contournent les normes de sécurité internationales. En conséquence, les entreprises occidentales réduisent sérieusement le coût des programmes de recherche et obtiennent un avantage concurrentiel important. 
L’implication d’organisations non gouvernementales et biotechnologiques contrôlées, et l’augmentation de leurs revenus, permet aux dirigeants américains de générer des financements de campagne supplémentaires et de dissimuler leur distribution. 
Outre les entreprises pharmaceutiques américaines et les contractants du Pentagone, des agences d’État ukrainiennes sont impliquées dans les activités militaires liées aux armes biologiques, dont les principales tâches consistent à dissimuler les activités illégales, à mener des essais sur le terrain et des essais cliniques et à fournir le biomatériau nécessaire. 
Ainsi, le ministère américain de la défense, en utilisant un site d’essai pratiquement non contrôlé au niveau international et les installations de haute technologie de sociétés multinationales, a considérablement étendu ses capacités de recherche, non seulement dans le domaine des armes biologiques, mais aussi dans l’acquisition de connaissances sur la résistance aux antibiotiques et les anticorps pour des maladies spécifiques dans les populations de régions spécifiques. 
L’un des objectifs des laboratoires de recherche biologique financés par les États-Unis en Ukraine était le développement d’armes biologiques ayant la capacité de cibler des groupes ethniques spécifiques. 
Il convient de noter que non seulement les États-Unis, mais aussi un certain nombre de leurs alliés de l’OTAN mettent en œuvre leurs projets militaro-biologiques en Ukraine.

Labos Diaboliques de Hunter Biden en Ukraine

https://www.youtube.com/watch?v=tcIPtcVTsLI

Par Jesse JILL, écrivain et politologue :
« Cette chaine vidéos me permet de diffuser des informations analysées dans le but d’une information radicalement différente de celles des médias de propagande gouvernementale. Chaque réalisation de Vidéos repose sur des investigations de terrain réalisées par moi même et, ou par mes principales sources depuis 35 ans. […]
Cette chaine présente également les différentes vidéos concernant les différents tomes de l’Ennealogie « La Saga des Âmes » en 9 Tomes ». 
Lire l’intégralité de l’article : https://lesdeqodeurs.fr
https://bouddhanar.blogspot.com/2022/05/les-laboratoires-biologiques-americains.html

Source : Changera3

Répondre à Raso Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.