Les anciens gendarmes cherchent un nouveau souffle

 

Les retraités de la gendarmerie viennent en soutien de leurs collègues en activité.? - Illustration M. delpy Les retraités de la gendarmerie viennent en soutien de leurs collègues en activité.? – Illustration M. delpy

La Fédération Nationale des Retraités de la Gendarmerie (FNRG) dont le siège se trouve à Chéniers a tenu dernièrement son assemblée générale à Saint-Sulpice-le-Guérétois.

Après la lecture des rapports moral et financier, le président Marx Delaveau a indiqué que la fédération réaffirme son soutien aux camarades de l’active.

Peu d’adhérents avaient fait le déplacement, souvent pour raison de santé car la moyenne d’âge va en augmentant.

Les jeunes retraités rechignent un peu à adhérerComme l’a constaté le président national : les jeunes retraités rechignent à adhérer ; « on a le temps d’y penser et puis un jour on se pose des questions : si un handicap m’atteignait ? Si j’avais besoin d’aide, de conseil, de soutien et d’amitié ? Mais lorsque ce jour arrivera, il sera peut-être trop tard car il n’y aura plus d’association. Pourtant la FNRG adhère à la CNR qui représente 2 millions d’adhérents. L’union fait la force. Ces associations ont encore un rôle à jouer ».

Après l’intervention des différents invités, les portes drapeaux de l’association, de la 1.830 e section des médaillés militaires de La Châtre, du souvenir français de la Châtre, le dépôt de gerbe au monument aux morts a été suivi du verre de l’amitié offert par la municipalité et d’un repas pris au restaurant local.

Source : Le Populaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.