Le Puy-en-Velay : une collection d’armes anciennes à la gendarmerie

Le Puy-en-Velay : une collection d’armes anciennes à la gendarmerie

Le vice-procureur Yves Dubuy a offert ce vendredi 3 juillet aux gendarmes du Puy-en-Velay une collection d’armes anciennes saisies au fil des ans ici et là en Haute-Loire.

C’est une cérémonie un peu particulière qui s’est tenue ce vendredi 3 juillet à la gendarmerie du Puy-en-Velay, où l’adjoint du procureur de la République Yves Dubuy a remis au lieutenant-colonel Thierry Bloch une dizaine d’armes de collections. Saisies au fil des années au cours de différentes affaires judiciaires, ces objets chargés d’histoire dormaient au Palais de Justice. Ils orneront désormais la salle d’opération du groupement de gendarmerie, où sera installée sous peu, pour accueillir cette collection, « une belle vitrine », a assuré Thierry Bloch.

 

Un patrimoine à conserver

 

Ce dernier remerciait le vice-procureur pour ce « beau cadeau » et l’originalité de la démarche, « peut-être une première ». Ce en quoi  Yves Dubuy, amateur d’histoire devant l’éternel, le détrompait. « Sous l’Empire, on récompensait déjà les guerriers méritants avec une arme d’honneur », assurait-il, trouvant donc tout naturel d’offrir aux gendarmes de Haute-Loire ce petit arsenal, qui aurait pu être détruit si le parquet du Puy-en-Velay n’avait eu la volonté de conserver ce patrimoine, et d’ « honorer ceux qui avaient réalisé les saisies ».

 

Des pièces prisées des collectionneurs

 

Très en verve, Yves Dubuy se livrait ensuite à une présentation détaillée de la dizaine de pièces qu’il avait apportées, parmi lesquelles deux révolvers réglementaires modèles 1873 et 1892, produits à la Manufacture d’armes de Saint-Etienne respectivement en 1882 et 1895, ainsi que quelques curiosités telles qu’un antique pistolet un coup de 1820-1825, un révolver de type « bulldog », « pour le sport », dixit l’historien du jour, ou encore un Lefaucheux calibre 9 mm, « pour les compagnes des gendarmes ».

Source et Photos : mon43.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.