LE POUVOIR DE LA DÉSINFORMATION

Désinformation

LE POUVOIR DE LA DÉSINFORMATION

Depuis quelques temps je constate une attaque en règle des dénommés “Pierre” et “Hubert” qui contestent la légitimité de l’APG.

Je me dois en tant que secrétaire de l’association de leur répondre.

Ignorant totalement les arrêts de la CEDH, affirmant péremptoirement qu’il est nécessaire d’avoir une reconnaissance du MINDEF pour être “vivant”,   ils confondent allégrement la loi de 1901 sur les associations avec celle de 1905 sur la séparation de l’église et de l’Etat. Pour finaliser ils sont incapables de donner la bonne dénomination, à savoir éditer “AGP” au lieu d’APG. Je leur épargnerai ici les fautes grammaticales, orthographiques et de syntaxe !

Je pense que ces personnages appartiennent au grand guignol !

J’affirme que ces correspondants, éditant sous un pseudo (bonjour le courage), non seulement ne savent pas de quoi ils parlent mais qui plus est, ont une totale ignorance des textes légaux tant français qu’européens.

Avant de traiter de menteur un tiers, il convient de ne pas être un imposteur !

J’espère que ces deux “écrivains en herbe” ne sont pas “pilotés” très maladroitement par un tiers !

Je ne peux qu’encourager monsieur “Pierre” ou monsieur “Hubert” (à savoir s’il ne s’agit de la même personne) à me contacter afin que je puisse lui fournir les renseignements utiles, nécessaires et basiques pour son instruction personnelle.

En ce qui me concerne je signe mes écrits sans forfaiture, à savoir l’APG !

BERTHELOT Bernard

Secrétaire de l’APG

Logo APG miniature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *