Le logeur de Daesh, Jawad Bendaoud, humilie la justice en pleine audience en menaçant le président et en mollardant sur son pupitre

bendaoud-jawad

« A un moment, ça va péter (…) vous pensez que vous allez me faire peur ? » a lancé l’accusé sur un ton très agressif au Juge lors de son procès qui se déroule en ce moment devant la Cour d’appel de Paris.

L’accusé, vendeur et consommateur de crack, avait naturellement été acquitté en première instance, malgré le fait d’avoir logé les terroristes ayant commis les attentats du 13-novembre.

Lorsque nos collègues se sont approchés de lui, Bendaoud les a menacé en leur lançant « qu’est-ce que vous voulez vous deux là ? » Déjà jugé dans une précédente affaire d’outrage contre des policiers, il avait encore une fois évité la prison, écopant d’un simple bracelet électronique.

Jugé pour recel de malfaiteurs terroristes, Jawad Bendaoud comparait libre.

Il aurait effectivement vraiment tort de se priver d’insulter et de menacer tout le monde car plus il joue la carte du « Jawad Comedy Club », plus il est relaxé par la justice..

Ce sont surtout les familles de victimes qui doivent se tordre de rire devant cette parodie de justice..

Source : France Police

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.