Le groupement de gendarmerie et le SDIS aux côtés des élus locaux ariégeois

La prévention et la sécurité dans les communes sont des sujets de préoccupation pour les élus locaux, la gendarmerie et les pompiers.

Leurs rencontres ont souvent lieu lors d’évènements difficiles tels des accidents ou des incendies. Dans ce contexte d’urgence chacun selon sa fonction de maire, de gendarme ou de pompier, a ses propres missions qu’il doit mettre en œuvre en lien avec les autres.

À l’initiative de l’association des maires et des élus de l’Ariège, quatre réunions de formation ont été organisées pour mieux connaitre les dispositions qui encadrent les missions des uns et des autres.

À Argein, Labatut, Les Cabannes et Aigues Vives, les gendarmes et pompiers sont intervenus devant plus de 150 élus.

Plusieurs sujets ayant trait à la sûreté, la sécurité et la prévention ont été abordés.

Sur le point particulier des atteintes aux biens communaux, le groupement de gendarmerie de l’Ariège a donné un panel de mesures permettant de les prévenir. En effet, une hausse des prédations est enregistrée en Ariège, certains locaux communaux étant plus souvent que d’autres la cible des malfaiteurs.

De même, concernant la sécurité routière de nombreux échanges ont eu lieu sur les pouvoirs du maire en la matière. Certaines communes sont particulièrement touchées par une accidentologie importante, les élus locaux étant alors en recherche de solutions.

Concernant la défense extérieure contre l’incendie, un travail sera mené dans les prochains mois par le SDIS et les élus. Il portera sur l’élaboration du schéma de défense extérieure contre l’incendie au niveau communal ou intercommunal suite à la parution du décret du 27 février 2015.

Il s’agira d’analyser à la fois les risques et l’état des moyens actuels, les besoins en points d’eau avec pour objectif la protection des populations et des biens. Au-delà des moyens techniques nécessaires, les moyens humains sont indispensables.

À ce jour au SDIS de l’Ariège, on dénombre 47 sapeurs-pompiers professionnels et 739 sapeurs-pompiers volontaires. Cette répartition implique une organisation parfois complexe, les pompiers volontaires étant souvent peu libres en journée du fait de leur activité professionnelle.

Le recrutement de pompiers volontaires est donc un sujet important sur lequel les élus locaux ont été sensibilisés.

En clôture des réunions, M. Duran Président de l’association des maires et des élus de l’Ariège a remercié M. Lourde, Pedoussaut, Géraud et  Mascarenc, respectivement Maires d’Argein, Labatut, Les Cabannes et Aigues Vives pour l’accueil chaleureux réservé aux participants.

Source : Ariège News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.