“Le gouvernement devrait regarder les études de plus près” Jean-Marc Sabatier

Jean-Marc Sabatier, directeur de recherche au CNRS, s’inquiète du fonctionnement des vaccins. CSI

Auteur(s): FranceSoir A+A

Le virologue et directeur de recherche au CNRS Jean-Marc Sabatier alerte sur les potentiels effets graves que les personnes vaccinées pourraient contracter sur le long terme. Diverses infections graves, nouveaux cancers ou récidives d’anciens cancers, stérilité et avortements, maladies auto-immunes, la liste énumérée dans cette intervention est longue.

Voir la vidéo ICI

Le virologue était présent pour la 27ème édition du Conseil scientifique indépendant, réunion hebdomadaire à l’initiative du collectif Ré Info Covid. Jean-Marc Sabatier détaille le fonctionnement du Sars-CoV-2 et se penche sur celui des vaccins. Ces effets pourraient prendre forme dès l’hiver prochain.closevolume_off

Selon le  chercheur, ce vaccin n’est pas approprié au corps humain et doit être modifié. Conçu deux années en arrière, il souffrirait toujours d’erreurs importantes, non corrigées depuis ces derniers mois. Ces incorrections seraient responsables des effets secondaires graves et favoriseraient les infections et cancers, sans parler des effets à long terme inconnus.

Il est entouré d’Eric Ménat et Olivier Soulier notamment : ces médecins rappellent que d’autres traitements sont possibles face au virus, en préventif et en curatif. D’autres pespectives que la “vaccomanie” qui semble guider l’exécutif, qui a récemment laissé entendre que la troisième dose pourrait être requise pour avoir un pass sanitaire valide… Du moins, que ce n’était plus une option écartée d’emblée comme elle l’était fin août.

Auteur(s): FranceSoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *